Garciaphone s’en paye une tranche

Garciaphone s’en paye une tranche
Garciaphone et sa folk/pop pour la première soirée du 26 avril dans le cadre du Cheese festival (© Julie Lopez)

Qui dit fête dit musique… Au-delà des apéros musicaux proposés sur le marché gourmand, le Cheese Festival (26, 27 et 28 avril) propose également trois soirées concerts dans un cadre exceptionnel : la Chapelle des Cordeliers. Fondée par les Franciscains en 1273, ce bâtiment exceptionnel appartient désormais au Conseil départemental du Puy-de-Dôme. Situé à quelques pas de la place de la Victoire, le cœur du festival avec son marché de producteurs de fromages fermiers, le lieu se prêtait idéalement à la tonalité des soirées : décalé et surprenant. Intimiste aussi puisque seulement 200 privilégiés par soirée pourront assister à ces trois concerts programmés les 26, 27 et 28 avril.
Premier à entrer en piste, Garciaphone et sa folk/pop ! De son Auvergne natale, Olivier Perez a sans doute tiré le goût des grands espaces, déserts ou presque. De solitude, de mélancolie, il est question dans ses chansons, mais jamais pour sombrer dans la tristesse, plutôt pour chercher un filet de lumière dans l’obscurité. On pense bien sûr à quelques grands songwriters de ces dernières décennies (Elliott Smith, Jason Lytle ou encore Mark Linkous), mais Garciaphone crée un univers sonore à part, où le sens du détail fait dévier une chanson de son apparent classicisme.
A l’occasion des soirées, des dégustations de fromages seront proposées grâce à Cantal Destination et l’Association des Fromages d’Auvergne, et la participation de la Fédération des artisans boulangers du Puy-de-Dôme. Ces soirées bénéficient également du partenariat de la Marque Auvergne et de Citya Immobilier.

Les 26 avril, de 20 h à 23 h – Chapelle des Cordeliers, place Sugny
Billetterie en ligne sur le site : foire-de-clermont.com

Partager

Laisser un commentaire