Le logement des jeunes au cœur des débats

Le logement des jeunes au cœur des débats
Les ADIL, confrontées quotidiennement à ces questions, ont souhaité faire le point avec leurs partenaires sur l’éventail des solutions mises en œuvre dans la région

A l’initiative du réseau régional des ADIL*, environ 120 personnes ont participé dernièrement au colloque « Logement des jeunes en Auvergne-Rhône-Alpes : solutions et expérimentations », organisé au siège du Conseil régional à Lyon. Parce que l’accès à l’autonomie n’a rien de simple, parce que le marché du logement n’est pas toujours adapté à leurs moyens, leurs besoins, leurs urgences, aider les jeunes à se loger est une nécessité. Comment ? En les informant, en les accompagnant et en leur offrant une gamme de logements spécifiques. Les ADIL, confrontées quotidiennement à ces questions, ont souhaité faire le point avec leurs partenaires sur l’éventail des solutions mises en œuvre dans la région. Devant une salle comble et attentive accueillie par Dominique Despras, vice-président du conseil régional, un moment privilégié d’information et de débat a ainsi été proposé aux acteurs locaux.

Après une présentation par Flavien Guérimand (chargé d’étude ADIL 26) de données de cadrage mettant en exergue la diversité des besoins des jeunes, une table ronde a été animée par Roselyne Conan, directrice générale de l’ANIL. Les intervenants, partenaires du réseau ANIL/ADIL, ont présenté diverses solutions ou expérimentations menées sur différents départements de la région. Quelques exemples ont été présentés parmi lesquels l’information et l’accompagnement personnalisé, le logement des apprentis en alternance, la cohabitation intergénérationnelle, ou encore la colocation citoyenne… Les dispositions de la loi ELAN en faveur du logement des jeunes ont ensuite été présentées par Isabelle Chanel, directrice de l’ADIL 01. Au programme : le bail mobilité, la location intergénérationnelle, la colocation au sein du logement social et la création de baux courts sur des programmes spécifiques de logements sociaux.

Après échanges et questions du public, le président de l’ADIL 38 a conclu l’après-midi sur la nécessité de poursuivre et d’amplifier le travail partenarial pour des conseils et un accompagnement de qualité ainsi que le développement d’un panel varié de solutions de logement à destination du public jeune.

* Agence départementale d’information sur le logement. 

Partager