Un logiciel pour les informations du bâtiment

Un logiciel pour les informations du bâtiment

La Région Auvergne-Rhône-Alpes met en place la méthode du Building Information Model/Modeling/Management (BIM) pour les lycées régionaux, soutenant ainsi les entreprises du bâtiment dans leur montée en compétence. La restitution de l’expérimentation du BIM AuRA au terme de la 1ère année du projet a eu lieu récemment à l’Hôtel de Région de Clermont-Ferrand. Programmé pour trois ans, le BIM AuRA est issu d’un partenariat fort entre la collectivité, l’école d’ingénieurs clermontoise Polytech et le cabinet S!NCE&Co spécialisé dans l’ingénierie pédagogique et missionné pour conduire l’opération sur tout le territoire.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a pour ambition d’accompagner les entreprises de tous secteurs dans leur transformation numérique et de devenir une référence au niveau européen. L’expérience a d’abord été menée sur les lycées, délégation portée par la Vice-Présidente Béatrice Berthoux, en lien étroit avec la vice-présidente Juliette Jarry, déléguée au numérique.

Méthode innovante et fédératrice, le BIM AuRA vise à créer un dispositif pédagogique opérationnel au service des entreprises. En outre, le BIM propose de nouvelles méthodes en incitant le travail collaboratif, le partage et la mutualisation des compétences, tout en assurant la production continue de données. Autour de projets de construction réels et démonstrateurs, l’action a consisté à coordonner le travail entre les étudiants du Mastère GB BIM+, détenteurs des apports théoriques et transversaux, et celui des entreprises plus ou moins expérimentées sur le BIM. Lors de la restitution, différents ateliers étaient programmés à destination des artisans, des TPE, des gestionnaires de patrimoine immobilier public, des bailleurs sociaux, des industriels, etc.

Pour Juliette Jarry, l’expérimentation BIM AuRA est un projet unique et innovant, porté par des acteurs du territoire avec le soutien de la Région. « En s’engageant dans ce projet avec la délégation des lycées et celle du numérique, notre collectivité accompagne les enjeux du secteur du bâtiment et illustre ainsi à quel point la transformation numérique touche tous les secteurs et toutes les professions. »

Rappelons que le BIM est un logiciel partagé, contenant des données intelligentes et structurées qui permettent de modéliser les informations du bâtiment, en intégrant l’ensemble des caractéristiques physiques et fonctionnelles. Le BIM est donc une forme de maquette numérique, sur laquelle les entreprises liées à la construction ou à la réhabilitation d’un bâtiment échangent leurs données et à partir de laquelle elles peuvent suivre l’évolution de ce même bâtiment.

Partager