Fin de chantier pour l’hôtel de Région

Dans trois mois, le personnel régional s’installera dans les nouveaux locaux.

Fin de chantier pour l’hôtel de Région
L’hôtel de Région est situé à Montferrand, à coté du musée d’art Roger-Quilliot.

« Ce bâtiment exemplaire, de verre et de bois, symbolisera par sa transparence l’ouverture vers la cité, vers les citoyens. Il sera le bâtiment administratif le plus économe de France, et sans équivalent »… René Souchon a qualifié en ces termes le futur édifice en décembre 2011, lors de la pose de la première pierre.
Après deux années de travaux le chantier de l’hôtel de Région s’est achève en cette fin d’année, boulevard Léon-Jouhaud à Montferrand. Les 400 cadres et agents du Conseil régional d’Auvergne vont déménager progressivement à la fin du 1er trimestre. L’immeuble de 13.000 m² sur quatre niveaux, regroupera l’ensemble des services de la Région et les agences (ARDE, ARDTA…), ainsi que le CESER- Conseil économique, social, et environnemental régional. Conçu par l’architecte Bruno Mader associé au cabinet Atelier 4, le bâtiment affiche haut et fort la forêt du Massif-Central, avec ses deux derniers étages en bois de Douglas. La façade est ponctuée de spectaculaires poteaux de 10 mètres de haut, protégés des intempéries par de larges plaques de verre
A l’intérieur, les services seront organisés autour d’une grande circulation centrale. Trois atriums reproduisent une ambiance forestière, et la grande salle d’assemblée a une capacité de 150 places, pour 47 élus… prête pour une prochaine réforme territoriale. Le bâtiment répond aux normes de haute qualité environnementale, et de basse consommation, cumulant panneaux photovoltaïques, toitures végétalisées, gestion automatisée des stores et éclairages…

92 millions d’euros

Le coût de l’Hôtel de Région fait régulièrement débat entre majorité et opposition. Fin décembre 2013, il atteignait environ 89 millions d’euros, auxquels s’ajoutent trois millions d’euros d’investissements complémentaires décidés lors de la session budgétaire de décembre. La moitié du complément sera affectée à l’achat de mobilier neuf, et l’autre, à la construction d’un nouveau réseau informatique et l’acquisition de matériels spécifiques. La Région fera don à des organismes à but non lucratif des équipements remplacés, et en vendra aussi sur un site d’enchères publiques.
Le déménagement proprement dit est estimé à 270.000 euros, auxquels s’ajoutent 150.000 euros de prestations de consultants qui assurent une assistance pour l’évolution du système informatique, l’aménagement de locaux et l’organisation du déménagement.

J-J. ARENE

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.