Le Crédit Agricole lance ses AG

Le Crédit Agricole lance ses AG
Marc Dissard, Serge Charret et Pierre Magrin (de g. à d.) précisent que 358.000 convocations ont été envoyées.© E. Thérond

C’est un rendez-vous annuel intournable pour le Crédit Agricole Centre France. Jusqu’au 16 mars, les 130 caisses locales du Cantal, du Puy-de-Dôme, de l’Allier, de la Corrèze et de la Creuse organisent leurs assemblées générales. « Près de 358.0000 sociétaires ont été convoqués sur les cinq départements. 25.000 seront présents » calculent Serge Charret, vice-président de la Caisse régionale, Marc Dissard, membre du comité de direction et Pierre Magrin, animateur de caisse locale.

Comme toutes les sociétés coopératives, le Crédit Agricole va publier ses comptes et les faire voter par les sociétaires, selon le principe « un homme, une voix ». Ces réunions (au nombre de 37 dans le Puy-de-Dôme) seront aussi l’occasion de dresser une rétrospective de l’activité économique mondiale, de parler de l’actualité de chaque caisse et de répondre aux interrogations des sociétaires. La banque verte souhaite aussi renouveler ses administrateurs, « rajeunir » ses conseils, les ouvrir à de nouvelles catégories socio-professionnelles et tendre vers la parité.

A terme, un des défis pour le Crédit Agricole sera de développer le sociétariat. Ce dernier permet d’avoir une carte bancaire et un livret spécifiques, certes, mais surtout de s’impliquer sur son territoire dans un état d’esprit coopératif et mutualiste. Rappelons que le Crédit Agricole Centre France est le premier mécène et sponsor de l’économie locale (2.400 projets soutenus en 2018) et le premier financeur de l’économie du territoire avec près de 5 milliards d’euros prêtés en 2018. Notons par ailleurs que le Crédit Agricole a accompagné l’an dernier 1.100 personnes en difficulté grâce à son dispositif « Passerelle. »

Partager