Le dispositif de sécurité hivernale sur les rails

Le dispositif de sécurité hivernale sur les rails

Le Préfet du Puy-de-Dôme a présenté le 21 décembre le dispositif de sécurité hivernale mis en place dans le département. Sécurité des personnes et des biens, sécurité routière, sécurité civile, sécurité des consommateurs… « Plus de 1000 agents de l’Etat vont être mobilisés à l’occasion des fêtes de fin d’année », a souligné Jacques Billant, qui a rappelé également les trois axes annoncés à l’automne : « être davantage présent sur la voie publique là où il le faut et quand il le faut, développer les capacités d’investigation pour mettre hors d’état de nuire la délinquance, développer les partenariats à travers des coproductions de sécurité avec les collectivités locales, les bailleurs sociaux, etc. »

Alors que les cambriolages et le nombre de braquages sont en recrudescence ces derniers mois sur la métropole clermontoise, une attention particulière va être portée à l’occasion des fêtes. Les contours sud et nord de l’agglomération, particulièrement touchés, seront ciblés par les forces de police et de gendarmerie.

« Nous mettons 245 personnes sur le terrain pour le week-end de Noël et 260 sur celui de la Saint-Sylvestre. Cette année, nous avons davantage recours à la réserve afin d’être présent de manière inopportune », explique le colonel Philippe Ott, commandant du groupement de gendarmerie départemental.

Pour la zone police, un dispositif anti hold-up va être installé pour le week-end de Noël à Jaude et à La Pardieu, avec également une sécurisation accrue des lieux de grande affluence (marchés de Noël) et des édifices de culte (à l’occasion des messes de minuit).

« Pour la nuit de Noël, nous aurons 50 fonctionnaires en tenue et en civil, et nous travaillerons de concert avec le dispositif Sentinelle », précise Thierry Chollet, directeur départemental adjoint de la sécurité publique.

Pour la nuit de la Saint-Sylvestre, si un dispositif policier spécial sera prévu place de Jaude, un autre sera également mis en place avec les sapeurs-pompiers dans le cadre de la lutte contre les violences urbaines. Les zones de Clermont nord, de Gerzat et Riom feront l’objet d’une surveillance particulière.

« Une centaine de fonctionnaires en tenue et en civil seront engagés sur les trois jours », poursuit Thierry Chollet, qui invite par ailleurs la population à composer le 17 en cas de doute sur une tentative de cambriolage. Les pompiers pour leur part, comme l’a rappelé le colonel Jean-Philippe Rivière, directeur départemental du SDIS, vont mobiliser quelque 600 hommes, « soit en garde, soit en astreinte. »

Bien évidemment, policiers et gendarmes intensifieront les contrôles routiers à l’occasion des fêtes. Tests d’alcoolémie et d’usage de stupéfiants vont être systématiquement pratiqués, notamment dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier…

D’autre part, en cas de période de grand froid au cours des prochaines semaines, un suivi de la viabilité hivernale s’exercera en lien avec les gestionnaires des réseaux routier et autoroutier. Une attention sera portée également aux personnes les plus vulnérables. Le 1er niveau jaune du « Plan hiver » est activé depuis le 1er novembre et ce, jusqu’au 31 mars prochain. Au besoin, le niveau orange ou « grand froid » peut être déclenché par le Préfet, idem pour le niveau rouge ou « froid extrême ».

Enfin, la direction départementale de protection des populations a prévu d’accentuer ses contrôles durant le pic de consommation enregistré lors des périodes de Noël et du jour de l’an.

Jean-Paul BOITHIAS

Partager

Laisser un commentaire