L’UNAPL Auvergne a fêté ses 20 ans

L’UNAPL Auvergne a fêté ses 20 ans
Les responsables de l’UNAPL réunis au Frac Auvergne en compagnie de partenaires

L’Union nationale des professionnels libéraux (UNAPL) d’Auvergne a célébré ses 20 ans, la semaine dernière, à l’occasion d’une soirée organisée au Fond régional d’art contemporain, à Clermont-Ferrand. Médecins, avocats, architectes, experts-comptables, infirmières… Rappelons que l’UNAPL rassemble 15000 professionnels en Auvergne. Les personnes présentes au FRAC ont pu suivre une visite commentée de l’exposition de l’artiste suisse Sara Masüger* en compagnie de son directeur Jean-Charles Vergne, un homme qui, rien que par la parole, vous fait aimer l’art. Auparavant, Jean-Pierre Brenas, le président de l’UNAPL Auvergne, avait rappelé le rôle essentiel joué par les professions libérales au sein de la société.

« Il faut défendre notre spécificité à savoir notre éthique et notre code de déontologie. Ils servent nos patients, nos malades et nos clients. Nous avons des fonctions qui reposent sur la confiance. Sans celle-ci, l’acte ne marche pas », a-t-il souligné.

Alors que les professions libérales s’appuient sur quatre spécificités (le libre choix du praticien, le haut niveau de qualification, l’indépendance de l’exercice, la responsabilité directe et personnelle du professionnel), la réglementation européenne a tendance à remettre en cause l’ordre établi.

En 2016, l’UNAPL s’est associée avec les artisans au sein de l’U2P (Union des entreprises de proximité). « Aujourd’hui, on pèse presque autant que le Medef ou la CPME », a affirmé Jean-Pierre Brenas.

Le président a estimé également que dans la période actuelle de troubles au sein de la société, les professionnels libéraux jouent le rôle d’amortisseurs sociaux. « On s’intéresse à l’être humain. On met du liant. »

Enfin, Jean-Pierre Brenas a indiqué que l’UNAPL avait signé la charte de la diversité. Il a donc exhorté ses adhérents à lutter contre les discriminations à l’embauche.

Partager