Œuvrer pour le développement des territoires

 

Œuvrer pour le développement des territoires

L’appel à projets « Territoires d’innovation » a été officiellement lancé fin novembre. Cet appel, opéré par la Banque des Territoires (groupe Caisse des dépôts) pour le compte de l’Etat, est doté d’une enveloppe globale de 450 M€. Elle se décompose entre 150 M€ de subventions et 300 M€ de fonds propres. A travers ce dispositif, il s’agit d’identifier, sélectionner et accompagner des projets de transformation des territoires, en associant acteurs publics et privés, afin de répondre aux enjeux des transitions énergétique et écologique, numérique, démographique et sociale. Macéo, une association qui accompagne le Massif central dans son développement territorial durable, porte donc la candidature Happi Montana. Cette dernière vise à doter la France d’un accélérateur d’innovation et de développement d’envergure nationale pour les massifs de basse et moyenne montagne. Elle s’est déjà distinguée en décembre 2017 en faisant partie des 24 candidatures lauréates à l’Appel à manifestation d’Intérêt « PIA TIGA ». Toutes ont reçu une subvention de 400.000 € destinée à cofinancer leurs dépenses d’ingénierie technique et financière pour consolider leur réponse à l’appel à projet.

« Ce qui fait levier, c’est la coopération entre acteurs, la connectivité et la fluidité. Cette offre de services collective se nourrit d’expérimentations », estime Nicolas Ferrand, le délégué général de Macéo, alors qu’une trentaine d’études sont en cours sur l’ensemble du territoire du Massif Central.

Le lancement officiel de la candidature Happi Montana a eu lieu le 18 décembre, à la salle L’Astragale, à Cournon, à l’occasion d’une journée de partage d’expériences.

Partager