L’Institut des Métiers élargit son offre de formation

L’Institut des Métiers élargit son offre de formation
« 9 apprentis sur 10 trouvent un emploi dans les trois mois » soulignent Philippe Lacour, président de l’Institut des Métiers, et Jean-Daniel Gaille, directeur général.

Deux nouvelles sections vont ouvrir à la rentrée prochaine : un BTM Chocolatier-Confiseur et un CAP Poissonnier-Ecailler. Pensez à vous renseigner !

1.800 apprentis, 200 apprenants en formation continue, 100 professeurs, 60 formations, plus de 40.000 diplômés depuis l’ouverture en 1972… L’Institut des Métiers de Clermont-Ferrand, créé conjointement par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Puy-de-Dôme, fait partie des établissements d’excellence d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Il bénéficie à ce titre d’un soutien régulier et sans faille du Conseil régional sur le plan financier, dans la mesure où ce dernier subventionne en moyenne 64% du budget de l’Institut des Métiers. « 9 apprentis sur 10 trouvent un emploi dans les trois mois après leur formation » insistent d’une même voix Philippe Lacour, son président, et Jean-Daniel Gaille, son directeur général.
Métiers de l’automobile, métiers des soins et services à la personne, métiers de la vente, du commerce et des services, mais également métiers de bouche… Du CAP au BTS en passant par le Bac Professionnel ou le Brevet Professionnel, l’Institut propose une offre de formation complète, s’inscrivant dans le cadre de contrats d’apprentissage signés avec les entreprises. Des formations complémentaires peuvent également être réalisées en contrat de professionnalisation.

L’Institut des Métiers élargit son offre de formation
L’Institut des Métiers proposera à la rentrée un Brevet Technique des Métiers de Chocolatier-Confiseur. Sur cette image, une réalisation gourmande présentée lors des dernières journées portes ouvertes….

Un nouvel outil pédagogique innovant

Après l’extension et la rénovation du secteur automobile inauguré en octobre 2016, l’Institut des Métiers investit de nouveau pour préparer l’avenir et offrir un outil pédagogique innovant. L’établissement vient d’investir 3,3 millions d’euros (dont 2,3 millions d’euros de subventions la Région) dans une nouvelle extension de 1500 m2. Ce bâtiment flambant neuf accueille de nouveaux laboratoires dédiés… aux métiers de la boucherie, de la charcuterie et de l’employé traiteur.
L’inauguration s’est déroulée il y a quelques jours en présence, entre autres, du préfet Jacques Billant et du vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Brice Hortefeux ainsi que de Michel Fanget, député. « Un apprenti qui suit une formation en CAP en passant par l’apprentissage a deux fois plus de chances de trouver un emploi » a-t-il rappelé à cette occasion.
Cette extension permettra de libérer les laboratoires qui, après travaux, seront dédiés aux deux nouvelles sections. La première ? Le Brevet Technique des Métiers (BTM) de Chocolatier-Confiseur en deux ans. « C’est la suite des CAP de Pâtissier et Chocolatier-Confiseur. Ce brevet permet de finaliser la filière. Nous sommes l’un des seuls à le proposer en Auvergne-Rhône-Alpes. Jusqu’à maintenant, les apprentis devaient partir à Grenoble ou à Bayonne pour l’obtenir » précise Jean-Daniel Gaille.
Le métier est très intéressant : concrètement, le titulaire du BTM participe à la réception et au stockage des produits livrés. C’est également lui qui assure la préparation, la production et la présentation des chocolats, des confiseries et des pâtisseries à base de chocolat, selon les dernières normes en vigueur. Enfin, le Chocolatier-Confiseur encadre et manage ses équipes. BTP et CAP en poche, l’ouvrier qualifié pourra travailler chez un artisan ou dans la grande distribution, voire devenir son propre patron…

L’Institut des Métiers élargit son offre de formation
La création d’un CAP de Poissonnier-Ecailleur répond à la demande de main d’œuvre de la filière.

Chocolatier… et poissonnier

Autre nouvelle section à ouvrir en septembre : le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) de Poissonnier-Ecailler. Cette formation d’un ou deux ans permet de maîtriser les méthodes de filetage, de valoriser le produit, mais également de connaître les techniques de préparation et de présentation du poisson. La réalisation de l’étal, l’accueil et le conseil à la clientèle sont aussi des dimensions importantes du métier.
« Peu d’établissements proposent cette formation. Nous avions une forte demande des grandes surfaces et des poissonneries traditionnelles, qui manquent de main d’œuvre qualifiée. Bien sûr, les titulaires peuvent aussi s’installer à leur compte en sédentaire ou en ambulant » soulignent Philippe Lacour et Jean-Daniel Gaille.
Avec ces deux nouvelles sections, l’Institut des Métiers prouve que l’apprentissage reste la voie royale de la réussite et de l’insertion. Pour préparer votre avenir sereinement, vous savez désormais à quelle porte frapper…

L’Institut des Métiers élargit son offre de formation
Depuis quelques semaines, l’établissement dispose de locaux flambant neufs pour les formations alimentaires. L’extension se situe à l’arrière du bâtiment (à droite sur la photo.)

Du nouveau côté transport…
A la demande de l’Association Nationale pour la Formation Automobile, l’Institut des Métiers de Clermont-Ferrand propose désormais en contrat de professionnalisation le BTS « Transport et prestations logistiques». Cette formation est assurée en partenariat avec le lycée Pierre-Boulanger de Pont-du-Château. N’hésitez pas à vous renseigner !


Une bourse aux alternants en ligne
Vous êtes une entreprise et vous recherchez un alternant ? Vous êtes un alternant et vous recherchez une entreprise ? Rendez-vous sur www.bourse-apprentissage.com. Cette plateforme innovante compte plus de 300 CV et 200 offres d’emplois dans tous les secteurs (vente, coiffure, esthétique, hôtellerie, restauration, alimentation…)


Institut des Métiers
Rue du Château des Vergnes
63039 Clermont-Ferrand Cedex 2
Tél : 04.73.23.60.00
www.idm63.com
Page Facebook : Institut des Métiers
Page Instagram : cfaidm63
Twitter : IDM_63

Partager

Laisser un commentaire