Pour favoriser le tourisme d’affaires

Pour favoriser le tourisme d’affaires
Les représentants des différentes structures signataires de la charte, réunis à la Maison du tourisme de Clermont-Ferrand.

Parce que le tourisme d’affaires est une composante économique essentielle d’une métropole, Clermont Auvergne Tourisme et ses partenaires viennent de signer officiellement la « charte accueil congrès ». Réunis à la Maison du tourisme, place de la Victoire, les signataires ont décidé de s’engager dans une démarche fédérée d’accompagnement personnalisé des organisateurs d’évènements d’entreprises et de congrès. Tous se portent également garants de la qualité de leurs services.

« C’est un enjeu économique de tout premier ordre. Le tourisme d’affaires est d‘ailleurs l’un de nos quatre axes de développement. Clermont compte aujourd’hui au niveau des métropoles nationales et plus de 9.700 lits sont dédiés au congrès », a mis en avant Roger Gardes, le président de Clermont Auvergne Tourisme, qui vient de passer du statut associatif à celui de Société publique locale (SPL).

12 structures au total ont signé ce document destiné à faciliter la tenue de congrès sur le bassin clermontois. Outre l’office de tourisme métropolitain, on retrouve Vulcania, GL Events, le Club hôtelier clermontois, le SMTC, ASM Events, l’aéroport Clermont Auvergne, l’UMIH, Allo Taxi Radio, SNCF Intercités, Gare & Connexions et la Chambre de commerce et d’industrie du Puy-de-Dôme.

« La charte a été votée à l’unanimité du conseil d‘administration. Mais elle n’est pas fermée. D’autres acteurs pourront nous rejoindre dans les années qui viennent », a tenu à préciser Roger Gardes.

UNE NOUVELLE STRATEGIE COMMERCIALE

En ce qui concerne l’aéroport, sa représentante s’est réjouie de faire partie des pionniers ayant signé la charte. « 80 % des passagers de l’aéroport sont issus d’une clientèle d’affaires », a indiqué Georgiana Nica, responsable de la communication. Quant aux hôteliers, le tourisme d’affaires est pour eux aussi une cible prioritaire. « Nous souhaitons être compétitifs dans ce domaine. Nous allons travailler sur la séduction des prospects en œuvrant très en amont », a souligné Delphine Giraud, présidente du club.      

Si la SPL Clermont Auvergne Tourisme a développé une stratégie print et web très étoffée pour vendre la destination Clermont, elle travaille actuellement, selon son Directeur général, Vincent Garnier, sur une refonte de sa stratégie commerciale. La « charte accueil congrès », valable une année, se renouvellera par tacite reconduction. Un premier bilan du dispositif sera effectué dans trois ans.

Partager