Quatre nouvelles crèches d’ici 10 ans

Quatre nouvelles crèches d’ici 10 ans
Le but est aussi de résorber les listes d’attente, assez importante actuellement © DR

La Ville de Clermont-Ferrand veut anticiper une hausse de population de 15.000 habitants.

C’est une première pour la Ville de Clermont-Ferrand. Et il aura fallu deux ans pour la mener à terme. Afin d’anticiper les besoins en termes d’équipements et de services dédiés à la petite enfance, une étude prospective a été menée avec l’agence Menighetti. Verdict ? Le territoire pourrait gagner près 15.000 habitants d’ici 10 ans. Plus spécifiquement, la population des moins de trois ans devrait progresser de quasiment 9 % durant cette période, passant de 4.650 jeunes enfants à 5.052. « Nous avons clairement un dynamisme de construction de logements ; et du coup un retour des jeunes actifs à Clermont-Ferrand, qui seraient parti en première couronne il y a 10 ou 15 ans. Nous frisons le millier de logements construits chaque année » observe Grégory Bernard, adjoint à l’urbanisme.

120 places en plus

Partant de ce constat, un schéma directeur prévoit la construction de quatre nouvelles crèches d’ici 2028, soit 120 places en accueil collectif. Rappelons qu’il en existe actuellement 615. Les derniers projets ont été réalisés à Barbecot et Trémonteix. « Nous étions plutôt en milieu-bas de tableau par rapport aux autres métropoles. L’objectif était aussi de nous hisser dans le premier tiers » souligne le maire Olivier Bianchi.

Ces équipements permettront d’accueillir 360 enfants supplémentaires dans les quartiers République-Cité Administrative (2021), dans le centre-ville (2023), dans le quartier Chanteranne (2024-2025) et dans le futur quartier Saint-Jean (2026-2027). Dans le même temps, l’offre entre Saint-Jacques et La Fontaine-du-Bac sera rééquilibrée, avec la déconstruction puis la reconstruction des crèches existantes.

 « L’idée, c’est de pouvoir intégrer les nouveaux enfants qui arrivent sur le territoire, mais aussi de mieux répondre aux besoins des familles, puisque nous avons des listes d’attente assez importantes sur certains secteurs » insiste Cécile Audet, adjointe en charge de ce sujet.

Deux écoles aussi

En attendant ces réalisations, qui seront ajustées en fonction de l’évolution réelle des besoins, un pôle « Petite Enfance Famille » verra le jour d’ici 2020 à la Gauthière. En cours de construction, il regroupera une crèche de 20 place, un service d’accueil familial et un lieu d’accueil enfants-parents. La volonté de la municipalité est de conserver une certaine diversité de l’offre des modes de garde, avec un juste équilibre entre le public et le privé, et le collectif et l’individuel.

Cette croissance démographique impactera également le fonctionnement des écoles, puisque 250 enfants supplémentaires arrivent chaque année à Clermont-Ferrand.  Pour mieux les accueillir, deux nouveaux groupes scolaires devraient voir le jour d’ici dix ans. Une étude similaire devrait également être menée sur les équipements sportifs (en particulier les gymnases), déjà passablement congestionnés.

Partager