Thiers donne rendez-vous aux fines lames

Thiers donne rendez-vous aux fines lames
230 exposants, 22 pays représentés, 2500 m² d’exposition… Coutellia est le premier festival du genre en France.

Les 19 et 20 mai, la cité thiernoise accueille la 28e édition de Coutellia, le Festival international du couteau d’art et de tradition. 230 exposants et 22 pays sont attendus. Le programme s’annonce particulièrement riche.

Coutellia ne manque jamais de tranchant ! Année après année, la manifestation se bonifie. C’est même le rendez-vous du couteau en France, le plus important festival du genre dédié aux techniques et savoir-faire ancestraux. Et à Thiers, cela fait 800 ans que la tradition se perpétue. Coutellia a donc pour ambition de célébrer cette richesse unique dans l’Hexagone. Portée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Puy-de-Dôme, avec l’appui de la municipalité et de la communauté de communes Thiers Dore Montagne, la 28ème édition du festival international du couteau d’art et de tradition se déroule les 19 et 20 mai.

« Thiers, c’est 70 entreprises de coutellerie et 1.620 emplois. C’est aussi le seul bassin coutelier en France si l’on prend en compte les sociétés sous-traitantes. 80 à 85 % des couteaux produits dans l’Hexagone proviennent de la région thiernoise », cadre Philippe Fouet, président de la délégation Thiers/Ambert à la CCI du Puy-de-Dôme.

Pour le maire de Thiers, Claude Nowotny, Coutellia est l’événement majeur pour la ville et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

« C’est le seul salon au monde qui réunit autant de couteliers. Nous soutenons cette manifestation et nous contribuons à son développement. Nous avons d’ailleurs entamé une réflexion pour trouver un lieu plus vaste et plus adapté », assure le premier magistrat, bien conscient que les murs et le site de la salle polyvalente Jo Cognet ne sont aujourd’hui plus extensibles.

Thiers donne rendez-vous aux fines lames
Jean-Pierre Treille, le président et l’âme de Coutellia.

2.500 M² D’EXPOSITION

Que l’on soit seul, en famille ou entre amis, Coutellia propose donc deux jours de fête, deux jours d’échanges et de découvertes. Petits et grands, passionnés ou non, tous aiment se retrouver à Thiers, dans ce qui constitue une sorte de pèlerinage initiatique dédié au couteau. En quelques chiffres, la manifestation donne un peu le tournis ! 230 exposants, 22 pays différents représentés, 3 halls d’accueil pour 2.500 m² d’exposition totale, un concours de création coutelière, un village coutelier…  Et quelque 6000 visiteurs attendus pour ce cru 2018.

« L’originalité de Coutellia, c’est que nous avons lié au couteau d’art la présence des producteurs traditionnels. Nous avons mélangé la partie exposition avec les animations grâce à la création d’un vrai village coutelier. Il n’y a pas de salon dans le monde qui propose autant de choses », défend Jean-Pierre Treille, président et véritable âme de ce rendez-vous très prisé des connaisseurs et du grand public.

Thiers donne rendez-vous aux fines lames
L’atelier de fabrication de couteau, toujours très suivi.

FORGE, ATELIERS DE MONTAGE…

Car, outre l’extrême qualité des pièces présentées et le fameux concours de création coutelière, l’autre point fort du salon réside dans ses animations. Coutellia propose un large panel susceptible de plaire à toute la famille. La plus spectaculaire d’entre elles est incontestablement la démonstration de forge, orchestrée par la Confrérie du couteau Le Thiers et bien épaulée par les spécialistes catalans. L’atelier de montage de couteaux fait lui aussi toujours recette auprès des jeunes et des anciens. Au menu également, des démonstrations de fabrication de tire-bouchons, les affûtages et la vulgarisation des métaux, l’espace barbiers, l’exposition sur l’histoire du couteau grâce à l’association Les Vieilles Lames.

Bien sûr, des figures incontournables du métier sont présentes chaque année à Thiers comme Robert Beillonnet, alias « Le Gros », sacré deux fois meilleur ouvrier de France, ou le Russe Aleksandr Cheburkov, vainqueur du concours de la création coutelière l’an passé.

Thiers donne rendez-vous aux fines lames
La forge : une activité et des démonstrations impressionnantes pour le public.

ESPACE CULINAIRE ET CONVENTION

Cette année, le visiteur pourra également découvrir la 1ère Collection mondiale de coutellerie grâce à un pavillon dédié de 200 m², entièrement scénographié. Des pièces uniques feront partie de ce spicilège. Du côté des « cuisines », les chefs des Toques d’Auvergne seront sur le pont au sein d’un espace culinaire avec réalisation de recettes et autres dégustations.

Signalons qu’en marge de la manifestation se tiendra du 17 au 19 mai les Rencontres mondiales de la coutellerie, les « Thiers Meetings », une convention d’affaires qui s’apprête à réunir une soixantaine de donneurs d’ordres venus du monde entier.

« Nous avons identifié 28 capitales mondiales de la coutellerie à travers la planète. Nous en aurons 14 à Thiers », se réjouit Jean-Pierre Treille.

Enfin, des visites du Musée de la coutellerie et une balade nocturne « La vallée des usines en lumière » (le 19 mai) sont aussi proposées en complément. Renseignements auprès de l’Office de tourisme (04.73.80.65.65).

Thiers donne rendez-vous aux fines lames
Les organisateurs de Coutellia ont présenté la 28ème édition chez Epicure, à Clermont.

Coutellia : les infos pratiques

Coutellia se déroule à la salle polyvalente Jo Cognet, à Thiers (avenue du Progrès). Le 19/05, de 9 h à 18 h, le 20/05, de 10 h à 18 h. Tarif : 10 € adulte la journée (gratuit pour les moins de 15 ans) ; 15 € les deux jours. Vente de billets sur www.vacances-livradois-forez.com / Infos sur www.coutellia.fr

Partager

Laisser un commentaire