« La belle vie » du Centre lyrique

« La belle vie » du Centre lyrique
L’opéra Les Pêcheurs de perle

Le Centre lyrique a dévoilé récemment à l’Opéra-Théâtre la programmation de sa deuxième et dernière saison anniversaire dédiée à la vie, avec comme slogan « La belle vie ».
Après une première saison anniversaire qui a attiré un public nombreux (plus de 15000 spectateurs à Clermont-Ferrand, dont plus de 30% de jeunes de moins de 27 ans), le Centre lyrique se tourne vers 2019-2020 avec une programmation traversée par un sentiment qui peut gâcher la vie : la jalousie.

6 opéras, 1 comédie musicale, 4 concerts, 1 récital Grande Voix, 2 spectacles jeune public, 1 exposition, 3 films et de nombreuses actions de médiation ! Voici le menu de ce nouveau cru. Le Centre lyrique continue son exploration du répertoire en offrant des œuvres connues et d’autres à découvrir absolument : des drames de la jalousie mis en musique par Bizet, Mascagni, Leoncavallo ou Rimsky-Korsakov aux rires avec Rossini et sa célébrissime « Italienne à Alger » ou Adler et son énergique comédie musicale « The Pajama game ».

« La belle vie » du Centre lyrique
Le ténor Jean-François Borras viendra faire admirer sa belle tessiture (© Youness Taouil).

Le Centre lyrique va multiplier les créations lors de la nouvelle saison et consolider ses partenariats en particulier avec l’Orchestre national d’Auvergne, promesse de soirées exceptionnelles autour du « Messie » de Haendel puis de « Bastien et Bastienne » de Mozart.
Le récital d’un ténor dont la carrière explose – Jean-François Borras, voilà aussi un événement que le Centre lyrique est heureux de proposer dans cette saison anniversaire. Si l’on passera allègrement de Joséphine Baker à la musique russe, c’est pour partager avec le public la beauté, la variété de ces répertoires offerts avec générosité par des artistes de premier plan.
Le Centre lyrique n’oublie pas les jeunes avec de nombreux projets en temps scolaire mais aussi un spectacle dédié et ouvert au tout public dans la saison : Un conte du chat perché. Fort de son succès, le projet Lyrique en quartier(s) revient également pour une 5ème édition, histoire de porter l’art au plus près des gens.

Pratique : L’abonnement au Centre lyrique se fait soit par courrier, soit en se rendant dans les bureaux de la Maison de la Culture, rue Abbé de l’Epée à Clermont-Ferrand (ouverture en semaine : 10h-13h et 14h-17h). Possibilité également de s’abonner par internet 24h/24h : www.centre-lyrique.com

Partager