La cantatrice toujours chauve

La cantatrice toujours chauve
© Christian Berthelot

Dans un salon anglais, se tiennent deux époux anglais, M. et Mme Smith. Monsieur Smith fume une pipe anglaise en lisant un journal anglais et Madame Smith tente de lui faire la causette…

66 ans après sa création, la pièce d’Eugène Ionesco symbolise toujours le triomphe de l’absurde, du verbe haut, d’une certaine forme de non-sens. « La cantatrice chauve », puisqu’il s’agit d’elle, reste aujourd’hui encore un texte précurseur, qui n’a rien perdu de son originalité ni de sa fantaisie iconoclaste.

Le metteur en scène Jean-Luc Lagarce a décidé de mettre cette pièce au répertoire de sa compagnie en 1991. Vingt-cinq ans plus tard, François Berreur, jeune comédien de la troupe à l’époque de sa création, décide de faire revivre « l’excellente soirée » de cette famille anglaise comme les autres… Venez la partager avec eux !

Du 21 au 25 novembre
Maison de la Culture, Clermont-Fd
Durée : 1h30
www.lacomediedeclermont.com

Laisser un commentaire