La politique culturelle de la Région dévoilée

La politique culturelle de la Région dévoilée
Le festival de la Chaise-Dieu fait partie des nombreuses structures culturelles aidées par la Région Auvergne Rhône-Alpes. (© Archives)

Après avoir initié en 2018 une démarche de concertation avec un cycle de conférences territoriales sur la culture et le patrimoine, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a dévoilé sa politique culturelle il y a quelques jours. Florence Verney-Caron, vice-présidente déléguée à la Culture et au Patrimoine, a reçu à l’hôtel de Région de Lyon plus de 400 acteurs culturels du territoire. Trois grands axes ont été dégagés. En premier lieu, il s’agira « d’accélérer le développement de démarches partenariales en co-construction avec les partenaires et artistes régionaux ».

Pour cela, un soutien renforcé sera apporté à la production audiovisuelle avec une augmentation de 1 M€ du Fonds d’aide à la création cinéma audiovisuel et nouveaux médias. Sont aussi prévus un contrat de filière pour les musiques actuelles et un contrat de filière livre afin de « proposer, en compagnie des autres partenaires une politique de soutien au plus près des préoccupations des professionnels. »  La Région entend également porter une réflexion autour d’un plan régional des arts plastiques, lancer la démarche partenariale du Contrat d’Objectif Emploi et accompagner la formation et l’emploi dans tous les secteurs.

Le second axe concernera les « nouvelles orientations en matière d’innovation et de numérique ». La mise en œuvre d’une plateforme dédiée aux projets et initiatives de médiation et d’éducation artistique et culturelle (en partenariat avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), est prévue dès cette année, tout comme la création d’un fonds dédié à l’innovation et au numérique. Une réflexion est aussi engagée avec la filière image sur les besoins d’accompagnement des professionnels du jeu vidéo.

Enfin, le dernier axe concernera « l’équité territoriale et la présence artistique dans les territoires. » Un fonds régional pour l’équipement (1 M€) permettra de financer le renouvellement, la modernisation, l’amélioration des équipements et une meilleure irrigation culturelle des territoires. Au menu également, des aides à l’investissement pour les projets d’éducation artistique et culturelle ainsi que pour la rénovation du patrimoine bâti.

« Cette journée est emblématique de la volonté conjuguée des acteurs privés et publics, et de l’ensemble du monde culturel, d’un mouvement irréversible de transformation des politiques culturelles co-construites, transversales, numérique et équitables », a notamment déclaré Florence Verney-Caron.

Partager