Mr Garcin vous salue bien

Mr Garcin vous salue bien
Mr Garcin et son célèbre masque. A découvrir en chair et en os le 09/11, de 18h30 à 21h, à la galerie Christiane Vallé à Clermont.

Son œuvre qui a fait l’objet de la couverture du n° 700 de The Amazing Spiderman a propulsé Mr Garcin sur le devant de la scène. Son univers peuplé de super-héros reproduits à travers des collages impressionnants est à découvrir à la galerie Christiane Vallé du 09 novembre au 01 décembre.

Info – A travers cette exposition My Génération, combien d’œuvres allez-vous présenter ?
Mr G. – Il y en aura 14 en tout. Certaines sont anciennes mais la plupart ont été réalisées au cours des deux dernières années. 4 ou 5 sont même très récentes et n’ont jamais été vues par le public. Il y aura du Marvel, du manga et même un peu de franco-belge avec Rahan. On retrouvera Totoro, le drapeau US pour un hommage aux grands comics américains.

I. – Combien de temps vous faut-il pour réaliser une œuvre ?
Mr G. – ça dépend de la taille de l’œuvre mais en moyenne, il me faut trois semaines pour réaliser un tableau. La première partie du travail concerne la découpe et une fois que j’ai toutes mes pièces, je m’attaque au collage. Depuis le début de ma carrière, j’ai effectué 140 œuvres dont une soixantaine concerne les super-héros. Ce que j’aime bien, c’est représenter toutes les apparitions du personnage en une image. J’essaye toujours de faire ça dans mon travail. Pour Rahan par exemple, j’ai pris des dessins réalisés par plusieurs dessinateurs à travers les années. J’aime balayer un personnage à travers toutes les époques.

I. – Était-ce les Super-Héros qui vous intéressez au départ ?
Mr G. – Pas forcément, c’était plus les icônes de la pop culture, même si ma toute première réalisation a été l’œil de Spiderman. La Marvel m’a alors contacté directement pour en faire des couvertures et ils m’ont commandé d’autres œuvres. J’ai donc été propulsé dans leur univers de super-héros même si je ne voulais pas faire forcément cela au début. Mais il y avait une attente. Plus tard, j’ai fait d’autres choses et d’autres personnages comme Dragon Ball, Astérix, etc.

I. – Ce qui vous a lancé, c’est la couverture du n° 700 de The Amazing Superman par Marvel ?
Mr G. – Ah oui carrément. Après, cela n’a pas suffi, il a fallu que je cravache, que je contacte les galeries moi-même. Mais cela m’a aidé et apporté une certaine crédibilité pour approcher des gens ou les journalistes.

I. – Quel regard portez-vous sur votre travail et pourquoi ce masque ?
Mr G. – J’ai toujours réussi à faire ce que j’avais en tête. A part trois ou quatre tableaux peut-être, pas forcément aboutis, j’assume toutes mes œuvres. Je ne suis pas un artiste torturé. Pour le masque, c’est plus de l’amusement, du pur « entertainment » comme disent les Américains.

I. – Quels sont vos projets futurs ?
Mr G. – Ce sera un collage avec des estampes japonaises. J’ai récupéré beaucoup de livres là-dessus pour en faire un masque de démon. Sinon, j’ai prévu également de faire Michael Jackson et David Bowie à partir de photos. On reste donc dans les icones de la pop-culture.


L’exposition My Generation   

La galerie Christiane Vallé présente du 09 novembre au 1er décembre l’exposition My Generation, à travers cinq artistes actuels inscrits dans la filiation du pop art : Mr Garcin, Géraud Delteil, Greg Léon Guillemin, Benjamin Spark et Hiro Ando. Une cinquantaine d’œuvres seront présentées, toiles, collages, sculptures… Le vernissage a lieu vendredi 9 novembre, de 18h30 à 21 h. Les quatre premiers artistes cités seront présents et signeront des dédicaces d’affiches et de livres. L’entrée est gratuite et ouverte à tous. Rendez-vous 15, rue Philippe-Marcombes à Clermont-Ferrand. www.christiane-valle.com

Partager