L’espoir des belles aurores

L’espoir des belles aurores

Janvier 1960, Gatien, un maçon, quitte son hameau du Cantal pour rejoindre son régiment en Algérie. Il laisse derrière lui Emilienne, dix-sept ans, filles d’agriculteurs aisés, qui a juré qu’à son retour elle l’épousera. En Algérie, c’est l’escalade de la violence. La famille de Gatien est inquiète mais les premières lettres du garçon sont rassurantes. Quant aux parents d‘Emilienne, ils ignorent la liaison entre les deux jeunes gens mais leur abondante correspondance va éveiller leur curiosité. Et puis soudain, Gatien ne reçoit plus de nouvelles comme si un drame s’était produit…

Avec « L’espoir des belles aurores », Antonin Malroux, que l’on ne présente plus, livre un nouveau roman. Sur cette terre auvergnate belle et généreuse qui l’inspire depuis toujours, il dresse un drame de l’amour et du secret où la force des racines et la sagesse des êtres chers permettront de ressaisir le bonheur que l’on croyait perdu…

« L’espoir des belles aurores » est paru chez Calmann-Lévy – 304 pages – A retrouver en librairie.

Partager

Laisser un commentaire