Une pièce exceptionnelle pour le Musée Bargoin

Une pièce exceptionnelle pour le Musée Bargoin

Le musée Bargoin, avec la participation de l’Association des Amis des Musées de Clermont-Ferrand, vient d’acquérir lors d’une vente aux enchères à l’hôtel Drouot, à Paris, un groupe statuaire antique représentant le dieu Jupiter à cheval terrassant un monstre anguipède (torse humain et queue de poisson). Découverte en 1849 à Égliseneuve-près-Billom, cette sculpture monumentale de plus de 1,70 m de haut date du 2ème siècle après J.-C. Conservée dans une collection privée, son existence était jusqu’à présent relativement confidentielle. Elle a cependant connu son heure de gloire au 19ème siècle puisque le découvreur la promena de ville en ville pendant une vingtaine d’années faisant payer 10 centimes aux curieux pour voir ce qu’il interprétait alors comme « une statue équestre de César foulant aux pieds le Gaulois vaincu. » Cette acquisition est une occasion rare pour le musée Bargoin de compléter ses collections d’une pièce d’archéologie locale d’un grand intérêt patrimonial. Cette sculpture vient en effet enrichir le panorama du monde religieux à l’époque gallo-romaine développé dans les salles archéologiques du musée. Après étude et restauration, cette pièce sera présentée aux visiteurs dans les mois qui viennent.

Partager