Bardet motivé pour le Dauphiné

Bardet motivé pour le Dauphiné
Après le stage en Espagne, Romain Bardet aborde le Dauphiné comme un tremplin vers le Tour de France.
(© Facebook Romain Bardet)

Du 3 au 10 juin, Romain Bardet et ses coéquipiers s’alignent sur le traditionnel Critérium du Dauphiné. Le coureur auvergnat a préparé le rendez-vous avec un long stage en Sierra Nevada (Espagne) qui s’est déroulé du 9 au 27 mai. Les coureurs du team AG2R La Mondiale, où figuraient, outre Bardet, Axel Domont, Pierre Latour et Alexis Vuillermoz, ont parcouru 1.450 km en douze séances d’entraînement. A la louche, cela représente 47 heures de selle et quelque 32.000 mètres de dénivelé positif.

« Après une bonne coupure, j’ai terminé le 27 mai mon traditionnel stage en altitude en Sierra Nevada. Ce fut comme chaque année un beau moment de travail et de partage avec les coureurs et le staff qui étaient présents. L’entraînement a été de qualité. C’est un point de passage important, pas seulement d’un point de vue physique », analyse Romain Bardet.

Alors que les coureurs se sont élancés de Valence dimanche 3 juin, le Royadaire se disait impatient de reprendre la compétition.

« J’aborde le Dauphiné avec beaucoup de motivation. C’est une course superbe, qui est plus qu’une rampe de lancement vers le Tour de France. Y briller est la validation du niveau d’un coureur et de son équipe. Le tracé 2018 est très sélectif, avec des moments importants comme le chrono par équipes ou les derniers jours composés d’étapes nerveuses et très exigeantes », estime le leader du team AG2R.

A quelques semaines du tour, Bardet en sera un peu plus sur la qualité de sa préparation le 10 juin lors de l’arrivée de la course à Saint-Gervais Mont-Blanc.

Partager

Laisser un commentaire