Charade Heroes : les festivités commencent

Charade Heroes : les festivités commencent
Jackie Stewart, ici lors du Grand prix de F1 en 1969, est attendu à Charade les 22 et 23 septembre (© Patrice Besqueut).

Charade Heroes, c’est parti ou presque… Les célébrations du 60ème anniversaire du célèbre circuit ont débuté la semaine dernière avec le vernissage de la première exposition. Celle-ci, qui se tient dans le hall Cassin du Conseil départemental du Puy-de-Dôme (rue Saint-Genès à Clermont), propose un large volet consacré à l’histoire sportive de Charade. Les principaux héros des courses mythiques, les machines d’époque, autos et motos, revivent à travers des documents étonnants : photos, affiches, articles de journaux, lettres de pilotes… L’occasion de se plonger dans le grand bain de la vitesse. Une place est également faite à l’actualité du circuit, à travers ses manifestations actuelles, mais aussi à son avenir avec le projet porté par le Département du Puy-de-Dôme au côté des autres collectivités et structures privées. Cette expo gratuite est visible jusqu’au 22 septembre. Du 23 août au 15 septembre, la Maison du tourisme, place de la Victoire, proposera quant à elle une rétrospective photographique des compétitions sportives, agrémentée de films d’époque.

CHARADE HEROES LES 22 et 23 SEPTEMBRE

Un rallye-découverte international aura lieu le 15 septembre et une autre exposition sera organisée à la Maison des sports de Clermont du 15 au 18 septembre. Au menu ? Des machines anciennes et des hommages rendus à Patrick Depailler, l’ancien pilote de F1 clermontois décédé en 1980, et Guy Ligier, mais aussi aux ex-pilotes de grands prix motos, Jean-Louis Tournadre, Christian et Dominique Sarron.

Les 22 et 23 septembre, le public pourra cette fois retrouver les hommes et les machines qui ont forgé la légende du « toboggan auvergnat ». Durant ces deux journées anniversaire, démonstrations, parades, expositions, rassemblement de clubs, animations, séances de dédicaces et témoignages de pilotes vont s’enchaîner sans temps mort. Le casting donne le vertige. Si l’Anglais David Pipper, vainqueur de la course Grand tourisme sport Prototypes en 1966 viendra avec ses deux Ferrari d’époque, le Français Henri Pescarolo prendra le volant de la Matra 630 #02. Un vibrant hommage sera rendu à Guy Ligier et à son écurie. Pas moins de dix voitures de la marque sont attendues à Charade. Jacques Lafitte pilotera même l’une des Formule 1.

« Deux légendes exceptionnelles seront là. Jackie Stewart et sa Matra de 1962, Giacomo Agostini et sa MV Agusta. Nous avons obtenu du ministère de l’Intérieur de pouvoir faire rouler les motos en parade », souligne Claude Michy, à la baguette de l’organisation.

Parmi les voitures réunies sur le site, citons les Ferrari 365 P2 et 250 LM, Lola T70 de Steeve McQueen, Porsche 904 GTS du musée de l’ACO, Chenard et Walcker, F1 Tyrell 6 roues, Ferrari 250 GT de 1961 ayant gagné les 6 Heures d’Auvergne, Lancia Stratos de 1972… Charade Heroes permettra de voir aussi des voitures récentes : « La Vaillante » Rebellion LMP2, championne du monde 2017, la moto électrique des futurs grands prix 2019. Enfin, un simulateur redonnera vie à l’ancien circuit de 8 kilomètres et ses quelques 51 virages !


Pensez à réserver !

Si toutes les manifestations organisées en préambule à Charade Heroes sont gratuites, pour le week-end des 22 et 23 septembre, l’accès au circuit sera payant : entrée 30 € pour une journée (pass week-end à 50 €). Entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte. Billetterie et informations sur www.charade-heroes.com

Partager

Laisser un commentaire