Les coureurs auvergnats sur la lancée

Les coureurs auvergnats sur la lancée
L’équipe a remporté 29 victoires en 2017 et compte 3 sélections en équipe de France.

Managé par Yoan Meudec, le Team Eric Favre Sport Nutrition affiche désormais une connotation 100 % auvergnate. Outre le retour surprise de Patrick Bringer, la formation affiche toujours de grosses ambitions et même quelques projets à la clé.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour le Team Eric Favre Sport Nutrition. Pour l’exercice 2017, ce fut 29 victoires au final et 3 sélections en équipe de France de trail : une pour Romain Maillard et deux pour Fabien Demure. Si Benoît Crétien a remporté le Trail du Sancy (60 km), le petit jeune en devenir, Simon Breillad, a lui aussi brillé sur ses terres (2e sur le trail hivernal du Sancy et 3e sur le 34 km estival). Victime d’une mononucléose dès le printemps, Kilian Meudec a connu une saison blanche. Son frère, Yoan, manager du Team, a remporté de nombreuses victoires dont la dernière en date à l’Urban Trail de Royat, devant le vice-champion du monde de trail en personne, Nicolas Martin, ex-pensionnaire du team. Très belles perfs enfin, mais petite déception tout de même, pour Romain Maillard et Fabien Demure, qui ont échoué deux fois chacun au pied du podium de quatre épreuves emblématiques (le Trail du Ventoux, les championnats de France de course de montagne et les championnats de France de trail, court et long).

ETRE LES AMBASSADEURS DU TERRITOIRE

La saison 2017 à peine terminée, la formation regarde déjà vers 2018. Ces derniers jours, elle a reçu l’assurance du soutien plein et entier de son sponsor titre, Eric Favre Sport Nutrition. Basée à Tarare, cette société est spécialisée dans les produits énergétiques et compléments alimentaires. « Eric est un grand passionné, une personne atypique et un très grand professionnel », affirme Yoan Meudec, persuadé que la nutrition représente en trail quasiment 30 % de la performance.

Avec le départ annoncé de Yann Curien, le team 2018 va être désormais composé à 100 % d’athlètes auvergnats. « Et presque même 100 % Clermont Métropole, précise Yoann Meudec. Cela nous pousse à être les ambassadeurs de notre territoire, à le promouvoir et à lui amener une dimension touristique et sportive. »

Alors qu’il cherche à recruter un jeune élément et une femme, le Team va retrouver Patrick Bringer en 2018. En coulisses, on se doutait bien que le champion de France 2016 rongeait son frein. Toujours assidu à l’entraînement, le prof a décidé de réenfiler les chaussures en compétition. Avec des objectifs différents cette fois…

« J’ai encore la chance d’avoir le physique qui va bien. Pourquoi pas, dans deux ou trois ans, essayer de me consacrer à de l’ultra-trail. Avec des courses comme à la Réunion ou ailleurs », cible le coureur, qui visera également les championnats de France dès l’année prochaine.

En marge de la compétition, Yoan Meudec a entamé des discussions avec le Clermont Athlétisme Auvergne afin de pouvoir créer une section trail compétitive. La dimension médicale sera aussi une composante mise en exergue dans les prochains mois, notamment au niveau de la prévention de la blessure. Pour 2018, la feuille de route sportive est déjà tracée. L’équipe va faire sa rentrée à l’occasion du traditionnel Trail hivernal du Sancy, en janvier. Un lieu où les protégés de Yoan Meudec excellent chaque année.

Laisser un commentaire