Le stade Marcel-Michelin plein gaz

Le stade Marcel-Michelin plein gaz
Fred Sandouly et Raphaël Chanal, les organisateurs, en compagnie de Vincent Rigaudias, vice-président de la Fédération Française de Moto.

L’antre des « Jaune et bleu » accueillera son premier Super Cross le 16 juin prochain, avec une manche du championnat de France SX Tour. Un événement. Les réservations sont déjà ouvertes… 

L’info avait fuité depuis quelques jours. Elle a été officialisée la semaine dernière à l’occasion d’une conférence de presse. Après Manu Chao et le festival Europavox en 2017, la pelouse du stade Marcel-Michelin s’apprête à accueillir d’autres crampons, ceux des pneus des motos du Super Cross. Alors qu’ils avaient organisé le retour de la discipline en Auvergne l’année dernière, très précisément à Riom, Raphaël Chanal et Frédéric Sandouly ont décidé de frapper un grand coup. Les tractations courraient depuis plusieurs mois avec le club, lequel n’a jamais caché qu’il était intéressé par ce type d’évènement. « C’est un challenge économique, une aide complémentaire pour nous », a même convenu le président Eric de Cromières, qui n’avait émis qu’une condition : avancer la date au 16 juin (contre le 30 initialement).

« C’était impératif car nous devons refaire la pelouse cet été en réalisant un scalpage. Une opération où l’on retire l’herbe naturelle mais en laissant les fibres synthétiques. Il faut ensuite semer et attendre huit semaines pour la repousse. »

Techniquement, la pelouse du stade sera protégée par des bâches et des plaques de bois. Ces dernières supporteront 3.500 m3 de terre, matière qui servira à confectionner la piste.

« Le tracé est confié à Cédric Lucas, le concepteur des pistes de la U Arena, des palais des Sports de Lyon et Genève. Elle fera 500 m environ et sera agrémentée de bosses, de bottes de paille et de containers », précisent Kiki Chanal et Fred Sandouly.

Cette discipline ultra-spectaculaire va trouver là un écrin de choix, avec une vue imprenable pour les spectateurs. Il s’agira de l’ouverture du championnat de France SX Tour, qui compte deux autres manches outdoor, La Tremblade et Brienon, ainsi que des manches indoor. Sur leur 250 et 450 cm3, les meilleurs pilotes français seront présents, avec quelques pointures étrangères aussi. Des pilotes de Free Style (Torronteras, Watanabe…) sont aussi annoncés et ils feront le show entre les manches. Le 16 juin, les essais auront lieu de 14 h à 17h30, tandis que les compétitons s’enchaîneront de 20 h à 23 h. Des animations et un feu d’artifice devraient égayer un programme déjà bien fourni.

« La Fédération est heureuse que cet événement puisse être pérennisé en Auvergne. Ce Super Cross au Michelin va valoriser la discipline », estime Vincent Rigaudias, président de la Ligue d’Auvergne de moto et vice-président de la FFM.

Pour Raphaël Chanal et Frédéric Sandouly, le plus dur commence. L’enjeu est d’attirer le maximum de public. Si le point d’équilibre et de 7.500 spectateurs, la jauge initiale est configurée sur 11.000 places, voire plus en cas de forte demande. Les tarifs sont attractifs : 28 € (34 € en centrale). Le pack famille, 2 adultes et 2 enfants est à 90 €.

« C’est un show ouvert à tous, il est fait aussi bien pour les passionnés que pour les néophytes, petits et grands », insistent les deux hommes, pas avares lorsqu’il s’agit de relever de nouveaux challenges. On peut compter sur eux…

Réservations sur le site supercross-auvergne.com et sur le site du club : www.asm-rugby.com

Laisser un commentaire