Des Sangliers offensifs malgré le contexte

Des Sangliers offensifs malgré le contexte

Evidemment, si l’on s’en tient aux seuls résultats sportifs, le tableau apparaît bien sombre. Les Sangliers Arvernes ont enchaîné les défaites dans le championnat de D1. Et les joueurs du Hockey Club Clermont Auvergne sont toujours en quête d’une victoire (ces lignes ont été écrites avant leur déplacement à Neuilly/Marne). Pourtant, membres de l’équipe, entraîneurs et dirigeants n’ont pas baissé les bras au fil des mois. C’est tout à leur honneur.

« On savait que la montée serait dure. Le rythme est bien supérieur en D1 mais l’équipe progresse quand même », analyse Thierry Grossetête, le président du club, qui, dans un message adressé sur le site Internet du HCCA « maintient toute sa confiance à l’entraîneur Eric Sarliève et les joueurs… ».

A sa décharge, l’équipe 1 a dû faire face à des vents contraires. « La blessure du gardien Dylan Célestin, l’arrêt de William Mouly pour des raisons professionnelles, les départs de Benjamin Villiot en raison de ses études et d’Alex Soumakis au Canada », pointe Thierry Grossetête.
Pour lui, cette saison en 1ère division, « particulièrement difficile sportivement face à des structures professionnelles, bénéficiant de conditions d’entraînements, de structuration et d’expertises qui font défauts au club clermontois », donne tout de même des raisons d’espérer.

« Nous restons dans la dynamique de construire. Les aléas sportifs ne doivent pas remettre en cause notre volonté d’évolution et de formation. L’accès en Division 1 de notre équipe première a été accompagné de la relance d’une équipe U20 qui est engagée dans le championnat Elite national, tout comme notre équipe U17. Clermont est depuis longtemps une terre de hockey et a déjà formé de nombreux joueurs, qui faute de véritable projection, s’expatriaient vers d’autres clubs. Notre philosophie est dorénavant de proposer un véritable cursus professionnel à notre formation, menant jusqu’à l’équipe première », cadre le président.

Le choix de la cohésion et de l’unité a donc été choisi par les dirigeants du HCCA pour faire face à cette situation sportive délicate. « Nous avons un club stable que l’on veut pérenniser », martèle Thierry Grossetête.

Pour le compte de la 21e journée, les joueurs du HCCA reçoivent Caen le samedi 28 janvier, à 20 h 30, à la patinoire de Clermont Communauté. Une belle occasion pour aller soutenir l’équipe dans sa recherche d’une première victoire à domicile.

Partager

Laisser un commentaire