Circuit de charade, 60 ans dans un an

Circuit de charade, 60 ans dans un an

Trois meetings de compétition auront lieu aux beaux jours sur le circuit de Charade, qui va fêter son soixantième anniversaire l’an prochain.
Les trucks aux moteurs de plus de 1.000 CV ouvriront le bal les 13 et 14 mai, pour un spectacle grand format lors du Grand Prix camions. Outre la compétition, tout le folklore des routiers sera au rendez-vous : camions customisés, nouveautés constructeurs, camions américains, shows mécaniques.

300 pilotes sont attendus les 10 et 11 juin, avec le prestigieux championnat de France historique. Les courses se succéderont : monoplaces du trophée Lotus, Formule Renault classic, Formule Ford classic et Kent, berlines avec le Trophée Maxi 1.000, GT classic, Trophée saloon car, prototypes de la Sport proto cup… et un nouveau venu, un Trophée Youngtimers qui regroupe les mythiques GTI.
Des courses d’endurance et sprint clôtureront la saison estivale, les 2 et 3 septembre. Il s’agit des Rencontres Peugeot, avec les 208 Racing cup, Youngtimers cup, et RCZ Proto spider cup.

Outre les sports mécaniques, le circuit accueillera une épreuve cycliste (80 KM) et de course à pied (8 km) le lundi 1er mai. Les adeptes du VTT pourront le 9 juillet, participer à la finale de la coupe Auvergne-Rhône-Alpes en VTT, sur un itinéraire très sélectif ponctué de montées et descentes, alternant piste, forêt et chemins escarpés. Une autre journée non mécanique est annoncée le 8 octobre sous l’impulsion du comité départemental olympique, avec des épreuves de randonnée pédestre, cyclisme sur route, gymnastique…

La troisième X’trem volcanique, course à pied à obstacles, clôturera le 21 octobre la saison 2017 du circuit de Charade.

2017, année charnière

Romain Sellier, responsable du circuit, a fait part de l’installation de deux nouvelles écoles de conduite, l’une pour les motos tout terrain, et l’autre, pour apprendre le pilotage des monoplaces historiques. Un concept unique en France.

2017 est une année charnière pour le vénérable circuit en recherche d’un second souffle. Evènementiel automobile (lancement de nouveaux véhicules par les constructeurs), site multisports pour de manifestations mécaniques et non mécaniques, et sites d’essais technologiques pour les nouvelles énergies, sont les principales pistes actuellement retenues, , a indiqué Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme.

En attendant, Charade classic vient d’accueillir une concentration de 2CV. Le 7 mai, ce seront les Caterham, Lotus Seven et autres Westfield, en hommage à Colin Chapman, et le 2 juillet, on attend un millier de voitures sur place, lors de la 3ème traversée de Clermont-Ferrand.

Circuit de charade, 60 ans dans un an

Partager

Laisser un commentaire