Clermont attend Toulon en mode champion

Clermont attend Toulon en mode champion
Le premier choc de la saison face à Toulon, le 3 septembre (16h45), permettra d’avoir déjà quelques indications.

Alors que l’équipe a entamé le championnat du côté de Bordeaux, l’ASM Clermont Auvergne va débuter sa saison à domicile face à Toulon. Tout sauf une partie de plaisir. On imagine aisément des Toulonnais quelque peu revanchards après avoir été battus successivement par les Jaunards, la saison dernière, en quart de finale de Champions Cup puis en finale du Top 14. Si le Michelin devrait faire le plein pour ce choc, Franck Azema s’attend plus largement à une saison difficile.

« On a vu le recrutement qui a été fait, notamment par les clubs phares. Il va donc y avoir de l’appétit un peu partout. L’an dernier, certaines grosses cylindrées ne se sont pas qualifiées dans les six premiers. »

L’entraîneur en chef souhaite donc se montrer prudent et fixe les objectifs sportifs pour ce cru 2017-2018.

« Il s’agit de se qualifier sur les deux tableaux, à savoir être dans les six premiers du championnat et décrocher un quart de finale de coupe d’Europe, souligne-t-il. On a bien sûr la volonté d’aller au bout mais avant cela, il y a des passages obligés. »

En tant que champion en titre, Clermont sera évidemment attendu tous les week-ends sur les terrains de France et de Navarre. Morgan Parra en est bien conscient et ne veut pas connaître une saison à l’image de celle vécue par le Racing 92.

« Il faut que l’on arrive à digérer ce titre et à repartir. Nous sommes prévenus. À nous de faire ce qu’il faut pour ce début de saison ».

Malheureusement, le demi de mêlée s’est blessé au genou à Issoire lors du match amical contre Pau. Fort heureusement, le club peut compter sur l’Ecossais Greig Laidlow, tête de gondole d’un recrutement limité mais particulièrement clinquant.

Ramener (enfin) un titre européen ne serait pas pour déplaire à la bande à Azéma. Mais au vu de cette poule de la mort, avec en ligne de mire la double confrontation entre les Saracens et l’ASM les 10 et 17 décembre, arriver en quart constituera déjà un exploit en soi.

« Avec cette poule très costaude et ces grosses confrontations, les matches s’annoncent acharnés », souffle le coach, qui regrette toutefois un manque de logique dans la constitution des poules de la Champions Cup.

Les Jaunards entameront leur campagne européenne le 15 octobre sur le terrain des Ospreys avant de recevoir Northampton le 21 octobre au Michelin. Mais avant cela, place au championnat.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.