La Yellow Army à l’assaut de la capitale des Gaules

La Yellow Army à l’assaut de la capitale des Gaules
Face à Toulon, la Yellow Army a mis le feu. Elle s’apprête à envahir Gerland le dimanche 23 avril.

Les supporters clermontois s’apprêtent à faire le déplacement en masse afin de soutenir l’ASM face aux Leinster. Combien seront-ils dimanche 23 avril à marcher sur Lyon ? 35.000 ? Un peu plus ? Une chose est sûre, Gerland va se parer des couleurs jaune et bleu pour ce match choc face aux Irlandais du Leinster. Philippe sera évidemment du voyage. Depuis plus de dix ans, ce quadragénaire suit fidèlement l’équipe sur certains matches à l’extérieur, notamment ceux des phases finales. Il était déjà présent à Bordeaux en 2012… « J’espère que l’on ne va connaître la même issue. Le retour a été pénible avec cette fin cruelle surtout. En plus, Fofana n’est pas là cette année. Certes, c’est moins loin d’aller à Lyon et j’ai déjà prévu de me rendre en Ecosse. Pourvu que l’on passe… »

François, lui, ne sera pas du voyage dans le Rhône. Arrivé depuis peu de son Loiret natal, il a déjà pu voir quelques matches au Michelin. « Une demi-finale, c’est toujours du 50/50. Mais je pense que ça devrait le faire », explique cet ancien 2e ligne, dont le fiston joue également au rugby.

A 16 ans, Laura, « supportrice depuis longtemps », croit en la bonne étoile des Jaunards. « S’ils sont motivés, ils peuvent le faire, d’autant plus que l’équipe pourra compter sur l’appui des supporters », souligne la blondinette aux yeux clairs.

Pour Albino, qui est venu au rugby après avoir été déçu par le public du foot, ce match s’annonce « très dur » mais Clermont « a toutes ses chances ». Avec sa fille Julia, 10 ans tout juste, il fleure la bonne affaire. « Cette année, ça va être la bonne, espère-t-il. 2017 sera comme un bon Bordeaux, un bon cru pour l’ASM. »

Pourvu qu’il ait raison…

Laisser un commentaire