Pierre Verdier, le coureur solidaire

Pierre Verdier, le coureur solidaire
Pierre Verdier va s’aligner sur deux ultra-trails cette année avec toujours la volonté de courir pour Acte Auvergne.

Il s’est mis au sport il y a cinq ans seulement. Mais depuis, il a bien rattrapé le retard. Lui ? C’est Pierre Verdier. 40 ans. Habitant à Saint-Genès Champanelle, éducateur pour la protection de l’enfance et accessoirement fan de course à pied. Voilà pour les civilités. Adepte du trail longue distance, il s’est aligné en septembre sur l’Ultra-trail du Sancy. 110 km, 4.100 mètres de dénivelé+. Bilan ? 5ème au classement final dans un temps de 13h43. Par le passé, il a déjà couru le marathon de Toulouse en 3 heures. Les spécialistes apprécieront. Plutôt solitaire dans l’effort, il a décidé d’intégrer néanmoins une dimension solidaire en apportant son soutien à l’association ACTE Auvergne*, que l’on ne présente plus. Depuis de très longues années, celle-ci vient en aide aux enfants hospitalisés dans les services du CHU Estaing, à Clermont-Ferrand.

« Ce qui est intéressant avec cette association, c’est que ses actions permettent de rompre l’isolement et de maintenir la socialisation des enfants hospitalisés », estime Pierre Verdier. Et lui sait de quoi il parle. Victime d’une leucémie à l’âge d’un an et demie, il a vécu avec la maladie jusqu’à 9 ans, date de sa rémission.

« Même si j’ai la chance d’avoir été bien entouré et soigné, j’ai eu la sensation de vivre un peu comme un étranger, de ne pas avoir pu partager ce que mes copains avaient vécu à l’école ou ailleurs. »

Sa passion pour la course à pied, le quadragénaire veut donc la rendre utile. Il a pour cela ouvert une cagnotte sur Leetchi.com en 2018 afin de récolter des fonds pour Acte Auvergne. Pierre Verdier a déjà versé 2000 € à l’association. Cette année, il compte faire mieux et s’est lancé deux défis sportifs majeurs : courir en mai « l’Expérience Trail Chaîne des Puys-Faille de Limagne » de la Volvic Volcanic Expérience. 110 km et 4.100 m de D+, ainsi que la grande course des Templiers à l’automne (107 km). L’ultra-trailer va peaufiner sa préparation au fil des semaines, à raison de six séances de course hebdomadaires. Il a prévu de s’aligner sur le Vulcain en mars. Coureur au grand cœur, la cagnotte Leetchi est déjà ouverte sur Internet (jusqu’au 25 décembre 2019). Il est donc possible d’y déposer des dons dans la rubrique « solidaire » : « Je cours encore pour Acte ».

« Les personnes peuvent également m’envoyer un chèque libellé à l’ordre de Acte Auvergne à mon adresse », précise Pierre Verdier, à l’attention de ceux qui sont moins à l’aise avec l’informatique. L’argent récolté tout au long de l’année servira à financer un projet de 10 cartables connectés, porté par un collectif parrainé par des célébrités comme Marc Lavoine. Ce dispositif de tablettes et caméras permet aux enfants de suivre les cours scolaires depuis leur chambre d’hôpital. Chaque cartable coûte 3.000 €.

« Je veux participer à ce financement-là », appuie Pierre Verdier qui, on l’imagine, aurait bien aimé bénéficier de cette technologie durant sa maladie.

Au-delà, le coureur ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, il réfléchit déjà à créer une épreuve sportive solidaire à Saint-Genès Champanelle. Mais chut, c’est encore un secret… Contact : pierreverdier11@gmail.com

Partager