Salle de bain : les meubles sous lavabo

Salle de bain : les meubles sous lavabo
©Arsdigital Fotolia

Pas évident de choisir le mobilier de salle de bain. Surtout celui qui occupera une place centrale, sous le lavabo. Heureusement, les fabricants rivalisent d’imagination.

Investir pour son confort personnel, cela fait du bien. Traverser le salon en peignoir pour rechercher du linge dans un dressing situé à l’autre bout de la maison ou de l’appartement, vous n’en pouvez vraiment plus. Votre recherche ? Un petit rangement dans la salle de bain, pour entreposer votre pile de serviettes et gants de toilette.

Formes et matières

Par chance, la configuration de votre lavabo laisse de la place pour glisser ou encastrer un meuble. Sachez qu’il existe, dans les magasins comme sur les sites en ligne spécialisés, plusieurs centaines de produits pouvant répondre à vos attentes. Il convient, évidemment, de sélectionner celui qui correspond le mieux à votre cadre de vie.  Le meuble sous lavabo, c’est bien souvent le premier objet de décoration que l’on remarque en entrant dans une salle de bain. Sa forme, sa matière et son revêtement supérieur donnent le ton de la déco ambiante. Autrefois très classique, constitué de simples tiroirs, il apparaît dorénavant ultra pratique, et parfois très élaboré côté look.

Salle de bain : les meubles sous lavabo
©Helline

Au sol ou suspendu

Il y a les meubles contemporains prédestinés, vendus avec la vasque intégrée. Il y a aussi les meubles indépendants, avec ou sans charme, posés au sol et détachés du lavabo. Et puis, il est possible de trouver des modèles suspendus. Assez irrésistibles, ceux-ci sont parfois jumelés avec une ligne ou une colonne coordonnée de placards, fixée soit sur le côté, soit au-dessus du miroir.  De Conforama à Ikea, de Leroy Merlin à Darty, en passant par La Redoute et Lapeyre. De Villeroy & Boch à Decotec, sans oublier Jacob Delafon et Line Art, chaque distributeur ou marque propose à sa clientèle un catalogue de meubles sous vasque. Comptez entre 60 et 120 cm de large par exemplaire pour une fourchette de prix élastique, comprise entre 20 euros pour les plus abordables et jusqu’à 2 500 euros voire bien davantage pour le mobilier haut de gamme et personnalisé.

APEI-Actualités. Louis-Cyril Tharaux

Partager

Laisser un commentaire