Maud Vian a pris ses fonctions

Maud Vian a pris ses fonctions

Depuis le 1er janvier, l’Ordre des avocats du Barreau de Clermont-Ferrand a un nouveau bâtonnier. Maud Vian vient en effet de prendre officiellement ses fonctions, en remplacement de Frédéric Franck. Après Martine Ardaillon il y a dix ans, c’est la deuxième femme à occuper cette fonction dans ce barreau comptant actuellement 420 avocats et qui se classe en 3e position au niveau de la grande région, derrière ceux de Lyon et Grenoble.

« On représente environ 45 millions d’€ de chiffre d’affaires et plus de 1000 emplois directs », a notamment souligné l’impétrante, à l’occasion d’une conférence de presse organisée au sein des locaux de l’Ordre, situés au cœur du palais de Justice.

Maud Vian entend poursuivre le travail accompli par ses prédécesseurs, notamment faciliter l’accès au droit et assurer la défense de tous les justiciables. « J’ai le sentiment que l’avocat est un maillon important de la société. Il est le trait d’union entre les différentes couches sociales », a-t-elle plaidé.

Au cours des prochaines semaines, le nouveau Bâtonnier a prévu de rencontrer tous ses confrères inscrits au Barreau, lequel compte huit salariés. « Nous voulons les aider, être présents pour eux. Je leur proposerai des services, notamment au niveau de la documentation. Je vais essayer d’apporter quelque chose à la profession. »

Elle a promis également de mener à bien le projet de création d’une maison de l’avocat, initié par son prédécesseur – « C’est en cours d’instruction » – et de poursuivre les consultations juridiques gratuites auprès des associations caritatives que sont les Restos du cœur ou encore le Secours populaire. Quant à l’aide juridictionnelle, 9.600 personnes ont pu en bénéficier en 2016. Un chiffre stable.

Maud Vian a fait ses études de droit à Clermont-Ferrand. Agée de 41 ans, elle est aujourd’hui associée au sein de la SCP d’avocats Ambiehl, Kennouche et Treins. Son mandat à la tête du Barreau court sur une durée de deux ans.

Partager

Laisser un commentaire