Photovoltaïque : l’avenir est à l’autoconsommation

Photovoltaïque : l’avenir est à l’autoconsommation

Produire chez soi l’électricité dont on a besoin, c’est possible et de plus en plus rentable grâce à l’installation d’une centrale photovoltaïque en autoconsommation.

La facture d’électricité ne cesse de grimper et ça va continuer puisque la hausse est estimée à 50 % d’ici 2020, notamment en raison du coût d’entretien de centrales nucléaires vieillissantes. En parallèle, le coût de production du kilowatt-heure (kWh) photovoltaïque devrait être divisé par deux, porté par la baisse du prix des panneaux solaires et du matériel qui y est associé. Or, selon l’Ademe (Agence de maîtrise de l’énergie), une installation de modules photovoltaïques de 25 m2 peut produire, en un an, l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage, cuisine et eau chaude) d’une famille de quatre personnes, soit environ 2 500 kWh.

De fait, ce mode de production consistant à convertir le rayonnement solaire en électricité continue, puis en courant alternatif via un onduleur, devient plus accessible aux particuliers. Jusqu’alors, les ménages ayant opté pour un système raccordé au réseau ont majoritairement revendu l’électricité produite à EDF. Incitatif à l’origine, le prix de rachat est aujourd’hui moins rentable et va poursuivre sa baisse au fur et à mesure du développement des énergies renouvelables. Il est donc de plus en plus intéressant d’utiliser le photovoltaïque en autoconsommation, comme c’est déjà le cas pour les systèmes autonomes dans les bâtiments isolés, par exemple les refuges en montagne.

Photovoltaïque : l’avenir est à l’autoconsommation

Ajuster production et consommation

Au regard des évolutions techniques et tarifaires, une centrale photovoltaïque en autoconsommation s’avère pertinente, même pour les maisons raccordées au réseau électrique. A condition de l’optimiser en s’assurant que le lieu d’implantation des panneaux profite d’un ensoleillement suffisant et en analysant les habitudes de consommation d’énergie de la famille afin de les modifier si nécessaire.

Pour une installation rentable, il est essentiel d’ajuster la production à la consommation. En termes de puissance, avec une taille d’installation correspondant à vos besoins, mais aussi en fonction du pic de production photovoltaïque qui a lieu en journée alors que la consommation est plus importante le matin et le soir. La programmation de certains appareils électroménagers comme le lave-linge ou le lave-vaisselle est une solution. Cela permet d’éviter les excédents de production qui seraient réinjectés à perte dans le réseau. A moins d’investir dans des batteries destinées à stocker le courant produit en surplus.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié pour vous conseiller. Vous pouvez aussi trouver des kits solaires à installer vous-même dans le jardin ou à fixer sur une toiture, avec la structure adaptée à la pose, les panneaux photovoltaïques, l’onduleur, les câbles et connexions, le coffret de protection parafoudre, interrupteurs différentiels et disjoncteurs. La fourchette de prix va de 1 000 € à 13 000 € en fonction du niveau de puissance et de la qualité des matériaux.

Laisser un commentaire