TradiMaisons construit l’avenir

TradiMaisons construit l’avenir
Les travaux sont quasiment terminés © Archives TradiMaisons

Lauréat de l’appel à projet COMEPOS, le constructeur auvergnat livrera en fin d’année à Cournon d’Auvergne une maison pilote au niveau national.

Ils ne sont que dix. Dix constructeurs de maisons individuelles sélectionnés en 2013 par le Ministère du Logement et d’ADEME pour imaginer la maison de demain. Parmi les lauréats de COMEPOS (Conception et construction Optimisées de Maisons à Energie Positive), TradiMaisons, implantée à Clermont-Ferrand.

Depuis près de quatre ans, le constructeur auvergnat imagine à Cournon d’Auvergne la maison à énergie positive de demain. Baptisée Positivix, en référence à Vercingétorix, elle sera livrée à la fin de l’année. Pour aboutir à l’excellente énergétique, le constructeur s’est entouré de l’architecte Frédéric Rochette, de différents bureaux d’études, de partenaires industriels et d’artisans locaux. La matière grise interne a également été mise à contribution. La coordination du projet est assurée par le Commissariat à l’Energie Atomique et l’Institut National de l’Energie Solaire (CEA-INES).

Extérieurement, cette maison n’a pas de signes distinctifs particuliers. D’une surface de 130 m2, elle se déploie sur deux niveaux, avec une grande pièce à vivre ouverte sur une cuisine et un bureau. Elle possède également trois grandes chambres et une salle de bains.

TradiMaisons construit l’avenir
La maison est passive grâce à de nombreuses innovations © Frédéric Rochette Architecte

Un système de ventilation breveté

La maison est passive grâce à de nombreuses innovations. Le constructeur a par exemple utilisé des plaques de plâtres isolantes, dépolluantes ou phoniques pour un meilleur confort. TradiMaisons a également déposé un brevet pour le système de ventilation : une VMC classique, couplée à un système d’insufflation et de convection naturelle. Panneaux solaires et photovoltaïques seront également installés en toiture. En ligne de mire, les labels Effinergie + et NF Habitat HQE.

Cette accumulation d’innovations ne fait pas pour autant de cette maison un prototype réservé à quelques « happy few ». Le but de ce projet, c’est vraiment de démocratiser les solutions employées : « Certes, l’offre technique est conséquente. Mais nous la déployons avec des produits du marché, des technologies d’aujourd’hui et le savoir-faire actuel de nos sous-traitants. Le but, c’est de montrer que nous y sommes arrivés, que c’est possible. Finalement, nous testons les produits que nous mettrons plus tard dans notre catalogue » souligne Sylvain Massonneau, directeur général de TradiMaisons.

Grâce à des capteurs et des enquêtes, les performances de la maison et le comportement de ses occupants seront passés au peigne fin par les chercheurs du CEA, du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), d’ARMINES et du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Les résultats permettront d’élaborer plus précisément la règlementation de demain. Forcément, cette valeur ajoutée engendrera un surcout à la vente, estimé entre 15 et 25 %. Mais Positivix a déjà séduit des acquéreurs potentiels…


VISITE LE 7 OCTOBRE

Située dans le lotissement le Grand Mail, 38 rue Pierre Brossolette à Cournon d’Auvergne, la maison Positivix sera ouverte le samedi 7 octobre à l’occasion de la Fête de l’Energie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.infoenergie-auvergnerhonealpes.fr et www.positivix.fr

 

Laisser un commentaire