Un architecte, deux médiathèques

Un architecte, deux médiathèques
La nouvelle médiathèque de Riom, construite par Riom Limagne et Volcans © Emmanuel Thérond

L’Atelier François Guibert Architectes (FGA) à Bordeaux signe les nouveaux établissements de Croix-de-Neyrat et de Riom. Coup de projecteur.

La grande bibliothèque de Clermont-Ferrand se fait attendre. Mais ce projet structurant, qui fait réellement défaut dans une métropole de cette taille, est bien engagé : le nom de l’architecte sera connu en juin. Rappelons que l’établissement se situera en plein centre-ville, dans l’aile Dijon de l’ancien Hôtel-Dieu, dont l’entrée donne sur la rue Lagarlaye. En attendant l‘ouverture de cet équipement majeur (vraisemblablement à l’horizon 2022), l’offre périphérique poursuit sa mue. Et permet de se rendre compte que les médiathèques d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec celles d’hier…

En pointe sur ces questions, le cabinet d’architecture bordelais FGA signe deux nouveaux établissements : la nouvelle médiathèque de Riom Limagne et Volcans (tout juste livrée sur le site des Jardins de la Culture) et la future médiathèque Jack-Ralite de Clermont Auvergne Métropole (livraison fin 2020 à Croix-de-Neyrat). Celle de Riom affiche des mensurations plus généreuses, car elle constitue la figure de proue du réseau de lecture publique de l’agglomération. Sa surface dépasse en effet les 2500 m2. Sa construction aura coûté 11,68 M€, soit quelque 4M€ de plus que le projet clermontois, davantage centré sur le quartier.

Un architecte, deux médiathèques
La future médiathèque Jack-Ralite de Croix-de-Neyrat, construite par Clermont Auvergne Métropole © Atelier FGA

Deux architectures différentes

Les lignes des deux établissements contrastent. A Riom, les angles droits dominent. A Clermont, la forme est clairement ovoïde. « L’architecture dépend de l’insertion dans le site. Chaque bâtiment est unique. Il n’y a pas d’écriture donnée a priori. A Riom, évidemment, nous sommes sur une composition historique, sur un couvent, qui était très orthonormé. C’est la raison pour laquelle ce bâtiment affiche cette forme-là. Sur Croix-de-Neyrat, il y avait une opposition volontaire à établir : nous sommes sur un carrefour, à un angle, et il fallait amener un peu de souplesse au sein du quartier » rappelle l’architecte Raphaël Bernigot de l’Atelier FGA.

Malgré leurs silhouettes différenciées, ces deux établissements présentent plusieurs similitudes. Tout d’abord, ce ne sont pas uniquement des médiathèques. A Riom, le bâtiment intègre un Relais Assistants Maternels et à Clermont-Ferrand un pôle musical de près de 400 m2 qui pourra fonctionner de manière autonome.

Dans les deux cas, les locaux seront modernes, confortables, et lumineux ; et disposeront d’un patio central pour apporter de la clarté. « Une médiathèque est un plateau de tous les possibles. Il doit être libre, ouvert et transparent quand on le voit de l’extérieur. Quand on est dedans, la vue doit aussi aller dehors, pour qu’on puisse être en espace de porosité » soulignait François Guibert de l’Atelier FGA lors de la pose de la première pierre de Croix-de-Neyrat.

Lire, apprendre, jouer, rencontrer…

Mais surtout, ces deux projets donnent à voir ce qu’est une médiathèque au 21ème siècle : un lieu pour lire, bien sûr, mais aussi pour écouter de la musique, regarder des films, aller sur Internet, jouer aux jeux vidéo, éveiller ses enfants, partager des connaissances, assister à une conférence ou travailler. A propos de la médiathèque riomoise, sa directrice Brigitte Bessot explique qu’elle est « un endroit où on peut pratiquer des activités extrêmement diverses et variées. » Sans compter l’impact en termes de renouvellement urbain, de lien social ou de vivre ensemble… Pour François Guibert, « créer une médiathèque, c’est créer des lieux de recul, de réflexion, où l’éphémère reste à la porte. » Selon lui, tout projet de développement durable est intrinsèquement lié à cet aspect social. Notons que Clermont Auvergne Métropole inaugurera dans quelques jours la nouvelle médiathèque de Gerzat et commencera la construction de celle de Pont-du-Château.

Partager