Une nouvelle vie pour La Ruche

Une nouvelle vie pour La Ruche
La scène de la grande salle a été déplacée. Le jour de l’inauguration, quelques travaux de finition étaient en cours, notamment au niveau des plafonds acoustiques.

Après plus d’une année de travaux, la salle polyvalente de Beaumont offre aujourd’hui un aspect flambant neuf. Cet équipement, qui datait des années 70, a donc subi une grosse cure de jouvence, tout en étant agrandi.

« Un chantier complexe », n’a pas caché Alain Dumeil, le maire de la ville, le jour de l’inauguration officielle où se pressaient de nombreux élus de la Métropole. Déconstruction de certaines parties, mises en place de fondations profondes, construction d‘une nouvelle scène et d’un espace attenant de type théâtre de verdure capable d’accueillir des manifestations extérieures… La refonte globale du bâtiment n’enlève rien à la destination d’une salle « très polyvalente dans son utilisation », a rappelé le premier magistrat.

Nouvelle vie, nouveau visage et nouveau nom aussi. La salle a été rebaptisée à cette occasion La Ruche, afin de lui donner une véritable identité.

Un « choix concerté » et un « nom fort en symbole » selon Alain Dumeil. Les Beaumontois ont d’ailleurs été associés au choix du patronyme via le site Internet de la ville et par une urne disposée à l’accueil de la mairie.

« Cette appellation reflète bien l’image de notre cité qui en plus d’abriter effectivement des ruches et des abeilles, accorde une part importante à la préservation de la nature, à l’environnement et à la biodiversité avec le bois de la Châtaigneraie, le Chemin vert ou encore les parcs comme celui de Boisbeaumont. »

Une nouvelle vie pour La Ruche
Les élus de Beaumont et de la Métropole coupent le ruban inaugural en présence du sénateur Jean-Marc Boyer.

UN PROJET A 2,15 M d’€

Outre une grande salle, désormais ouverte sur l’extérieur, les concepteurs du projet (le cabinet CHM Architectures – voir par ailleurs) ont intégré plusieurs espaces distincts, notamment un préau à l’entrée, destiné à faire le lien entre l’intérieur et l’extérieur, un foyer, ouvert lui sur l’arrière de l’hôtel de ville, ainsi que des locaux techniques pour entreposer le matériel. La Ruche dispose désormais de loges afin de recevoir dans d’excellentes conditions les artistes.

La ville de Beaumont a injecté 253.400 € dans la phase d’études et 1,9 million d’euros dans les différentes phases de travaux. Parmi les subventions, elle a reçu 322.828 € du Fonds d’intervention communal du Conseil départemental du Puy-de-Dôme.

Signalons que la rénovation de cet équipement s’inscrit plus largement dans le cadre du projet « cœur de vie » destiné à transformer les abords de la rue de l’Hôtel de Ville et de l’Esplanade du 8 Mai.

 

Partager