Enedis : des hommes sous tension !

Enedis : des hommes sous tension !
Travailler en étant au plus proche des lignes 20.000 volts

En Haute-Vienne, Enedis compte une vingtaine de travailleurs sous tension 20.000 volts. Des techniciens qui parviennent dorénavant à travailler sur les lignes électriques sans couper l’électricité.

Ils raccordent, dépannent, ou réalisent des chantiers de maintenance sur les lignes électriques 20.000 volts sans couper la fourniture en électricité afin de causer le moins de désagréments aux clients. Eux, ce sont les techniciens de l’agence des travaux sous tension (TST) 20.000 volts.

Ce niveau de tension est stratégique car une seule ligne permet d’amener l’électricité à plusieurs  communes rurales ou quartiers.

L’année dernière, en Haute-Vienne, les TST ont effectué pas moins de 460 interventions, essentiellement en zone rurale ou semi-urbaine, ce qui a permis de gagner une heure en moyenne de coupure par client.

Concrètement, pour un particulier, cette technique permet, par exemple, de ne pas risquer de couper la chaîne du froid de son congélateur et devoir jeter les produits stockés, continuer à avoir un moyen de chauffage l’hiver… Pour les professionnels, l’impact est encore plus important. Difficile d’imaginer aujourd’hui le maintien d’une activité économique sans électricité, de l’artisan à la grande société, en passant par le commerçant et la PME.

Enedis : des hommes sous tension !
Le travail sous tension requiert d’avoir le sens de l’équipe

Un métier spécifique

Pour le département, Enedis compte donc une vingtaine de techniciens TST. Ils peuvent réparer les isolateurs cassés à la suite d’intempéries (orages et comme la semaine dernière vents violents avec la tempête Miguel), ou des lignes abimées après des chutes d’arbres, de branches. Ils procèdent également à de la maintenance réseau. Ils se déplacent avec un engin dédié au travail à 20.000 volts, doté d’une nacelle.

Ces techniciens possèdent trois méthodes de travail : à distance avec des perches isolantes ; une méthode « potentiel » en travaillant connecté au réseau en nacelle isolée ; et une méthode au contact, qui requiert de nombreuses mesures de sécurité et en premier lieu le port de gants de manutention, ainsi que des chaussures isolantes, des lunettes, un casque. Sans bien sûr oublier les harnais !

A la suite d’une réunion entre les différents corps de métier, avec les « monteurs » et le chargé de travaux, les TST partent sur le terrain en équipe d’au moins trois personnes. Sur place, après un temps d’observation, leur première mission, qui est primordiale, est de sécuriser le chantier.

Spécialité exigeante, le travail sous tension nécessite un grand professionnalisme. Les agents qui y sont formés, doivent être dans le respect absolu des consignes, être très rigoureux et avoir le sens du travail en équipe.

Actuellement, la Haute-Vienne compte 14.000 km de lignes électriques, dont 2/3 sont encore en aérien malgré les divers travaux d’enfouissement, ce qui évidemment justifie le besoin de travailleurs sous tension. Ceux-ci ne manquent pas de venir en renfort des autres équipes Enedis afin d’assurer ses missions de service public, gérant au mieux le réseau de distribution afin que tous les foyers puissent, à l’heure de la domotique et la connectivité, ne pas avoir de désagréables coupures.Encadré


Enedis : des hommes sous tension !
Plusieurs méthodes peuvent être utilisées dont une nécessitant une nacelle

Enedis en Haute-Vienne

310 agents
En 2018 : 14 embauches, 38 contrats d’alternance
Depuis 5 ans, plus de 105M€ de travaux réalisés
500 km de réseau aérien enfouis Encadré grisé


Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité qui emploie 38.000 personnes. Au service de 35 millions de clients, elle développe, exploite, modernise 1,4 million de kilomètres de réseau électrique basse et moyenne tension (220 et 20.000 volts) et gère les données associées. Enedis réalise les raccordements des clients, le dépannage 24h/24, 7J/7, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques. Elle est indépendante des fournisseurs d’énergie qui sont chargés de la vente et de la gestion du contrat de fourniture d’électricité.

En Limousin, Enedis est un investisseur important, avec 37.700 km de réseaux électriques. En 2018, 51 M€ ont été consacrés au raccordement, travaux d’investissements délibérés (amélioration de la qualité de la fourniture, enfouissement, Maintenance) et élagage.

L’entreprise s’occupe de 500.363 clients, dont 6.375 producteurs. Elle a réalisé 108.136 interventions. Sur le territoire, on compte 20 sites répartis sur le Limousin.

Enedis est un acteur majeur de l’emploi et de l’économie locale avec 550 salariés, 38 alternants en cours de formation, 48 métiers du CAP au Bac+5 et 440 emplois induits.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.