Le marché de Pâques s’installe sur le parvis de la cathédrale

Le marché de Pâques s’installe sur le parvis de la cathédrale

Vendredi 12 et samedi 13 avril, le parvis de la cathédrale de Limoges accueille le marché de Pâques. Cette 17e édition réunit cinquante artisans et producteurs, et propose de nombreuses animations sur ce nouveau site.

Face à l’impossibilité de s’installer place de la Motte, la Chambre de métiers et de l’artisanat ainsi que la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne, co-organisateurs en partenariat avec la Ville de Limoges, du marché de Pâques, ont cherché un site qui pouvait accueillir cette 17e édition. Un lieu central, facile d’accès, connu de tous et qui serait simple à aménager.

Un site est apparu comme une évidence : le parvis de la cathédrale (et n’y voyez aucune connotation religieuse avec l’origine de Pâques !). Cet espace réunit tous les atouts pour satisfaire et les exposants et les clients.

Cinquante exposants

Cette année encore dans une démarche « 100% artisanat et produits fermiers », le marché de Pâques regroupe cinquante éleveurs et artisans : des chocolatiers-pâtissiers, des confiseurs, des fabricants de bière artisanale, un potier céramiste, des créateurs de bijoux, un savonnier… ainsi que des producteurs de viande, de volailles, désireux de mettre en avant leurs productions locales.

Véritable lien entre les producteurs et artisans régionaux avec les consommateurs, ce marché leur permet de retrouver, concentrées en un même endroit, toutes les spécialités locales du terroir.

Le marché de Pâques s’installe sur le parvis de la cathédrale

Animations

A la veille des plantations et des fleurissements des jardins, le Syndicat des horticulteurs assurera une animation rempotage pour les enfants, ainsi qu’un atelier de création de jardinières pour les plus adultes. L’occasion aussi de glaner de bons conseils pour les travaux de jardinage ! Adhérents du réseau « Horticulteurs Pépiniéristes de France » (HPF), ils se situent au même niveau d’exigence de qualité que celle poursuivie par la Chambre de métiers et la Chambre de l’agriculture.

De plus, des jeux permettront de gagner, durant les deux jours, de nombreux paniers garnis. Sans oublier la fameuse chasse à l’oeuf qui offrira, aux petits et grands gourmands, l’opportunité de remporter des sachets de chocolats, fabriqués par la chocolaterie « Hervé Moreau ».

La « mini-ferme » a bien sûr déménagé également : pour se laisser attendrir par des petits cochons cul-noir, des chèvres, des moutons et des petits lapins… une halte sur le parvis de la cathédrale s’impose !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.