Fibre optique : Un partenariat 100 % gagnant

Fibre optique : Un partenariat 100 % gagnant
Jean-Luc Gauthier, directeur départemental Enédis, Jérémie Cazenave, Directeur CFIM TP, Joseph Makutu, Proviseur du lycée Maryse Bastié et Richard Vantrepol, directeur délégué.

La quatrième session de monteurs raccordeurs FttH (Fiber to the Home) a débuté, le 13 février, au lycée polyvalent Maryse Bastié.

Initiée voilà un an par le lycée Maryse Bastié, en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le Rectorat, le GRETA, l’OPCA Constructys Limousin, Pôle Emploi, Orange, le CFCTP d’Egletons et le syndicat SERCE, cette formation a trouvé sa vitesse de croisière avec des embauches assurées sur le territoire régional.
Une plate-forme technologique FttH sans équivalent a été mise en place dans cet établissement pour reconstituer les conditions réelles de raccordement au foyer. Cet équipement performant positionne le lycée comme un pionnier et une référence.
« Grâce au plan Etat Région, la formation complémentaire d’initiative locale FttH qui concernera aussi le réseau électrique cuivre permettra à nos élèves de Bac Pro et aux stagiaires du GRETA de bénéficier des interventions d’Enédis et du Centre de Formation et d’Insertion aux Métiers des Travaux Publics afin qu’ils soient en phase avec la réalité assure Joseph Makutu, proviseur. Des professeurs volontaires du lycée interviendront également ».
Ces douze stagiaires trouveront rapidement un emploi après dix semaines de formation en alternance (400 h).
L’établissement a mis en place ce partenariat avec mutualisation des moyens et compétences pour garantir le succès de cette collaboration inédite.
« Nous avons compris que nous pouvions travailler en complémentarité et non en concurrence ajoute-t-il. Cette volonté de travailler ensemble est forte de la part de l’Education Nationale. Nous disposons d’un atout important avec quatre formateurs fibre optique et je remercie Enédis de nous accompagner pour la création d’un plateau extérieur reconstituant les différents cas pratiques ».
Le lycée Maryse Bastié compte créer un véritable pôle d’excellence avec des formations de niveau V (CAP-BEP) à niveau II (Bac + 4 chargé d’affaires) avec passerelles.

Fibre optique : Un partenariat 100 % gagnant
Les stagiaires sont formés sur le Campus Formation d’Enédis.

300 km de fibre

Cinquante kilomètres de fibre ou cuivre ont été déployés en Haute-Vienne,en 2016, et le réseau comptera près de 300 km de plus en fin d’année. En Nouvelle-Aquitaine, 400.000 prises de raccordement devront être installées.
« L’objectif est que chaque entreprise et foyer puissent accéder à un niveau minimum de Très Haut Débit pour faire de la vidéo à distance, ce que ne permet pas l’ADSL assure Jean-Luc Gauthier, Directeur départemental Enédis. Toute une filière est à créer, cela implique la recherche de compétences avec différents profils, poseurs THD souterrain ou aérien, chargés d’études, etc… Face aux besoins, les opérateurs qui déploient le THD s’organisent comme Dorsal qui finance l’extension du réseau, Axione et Orange. Pour étendre ce réseau, 50 % sera posé en aérien sur celui de France Télécom, 35% sur des supports exploités par Enédis et le reste sera construit en souterrain, d’où l’importance de la formation pour faire face à la demande ».
Les stagiaires et élèves seront également formés sur le Campus Formation Enédis à Limoges et les installations de CFIM TP au Palais-sur-Vienne.
«  Grâce à la mutualisation des moyens, ce partenariat permettra à l’ensemble des stagiaires d’accéder aux 200 emplois proposés sur le territoire souligne Jérémie Cazenave, ils auront accès au réseau cuivre, ce qui n’était pas le cas avant à la fois sur le Campus Formation Enedis et nos installations. Cela apportera une polyvalence aux constructeurs de réseaux électriques et fibre optique, un socle de compétences adaptées aux besoins des entreprises et offrira un emploi aux élèves, stagiaires et alternants, ce qui était plus compliqué auparavant ».

Fibre optique : Un partenariat 100 % gagnant
Deux cents emplois à pourvoir en Limousin.

Ouvert à tous

Cette formation de monteur raccordeur réseaux est accessible à tous publics, diplômés ou non, jeunes, adultes, salariés, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap ou difficulté scolaire. Ce métier n’est pas réservé aux hommes, des femmes ont intégré la dernière session.
« Cette diversité permet de tirer les publics en difficulté vers le haut constate-t-il, les personnes de tous niveaux et toutes origines qui ont les capacités de travailler en extérieur sont bienvenues. La mutualisation des moyens et plate-formes techniques permettra également, dans le cadre de la nouvelle réglementation AIPR obligatoire en 2018 (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux), de former les salariés des entreprises utilisatrices, les élèves et stagiaires ».
Le financement est assuré par la Région, l’Etat et le Fonds Social Européen. Pour Jean-Louis Membrini Vice-président de la Région en charge de l’éducation et des lycées, ce partenariat est un exemple à suivre.
« Ce plateau technique est extrêmement important pour le territoire, nous l’avons financé à hauteur de 5.000 €. La Région est engagée sur la fibre optique pour 230 millions d’euros, d’où l’intérêt de cet équipement pour améliorer la formation initiale et continue. Quant à la formation complémentaire d’initiative locale qui ouvrira à la rentrée avec une quinzaine de lycéens, une aide de 30.000 € sera votée en mars. Elle relèvera le niveau de qualification pour répondre aux besoins en Nouvelle-Aquitaine estimés à 1.700 emplois. Je souhaiterai que ce partenariat exemplaire se fasse partout ».


Lycée polyvalent
Maryse Bastié
29, rue Louis Armstrong
87100 Limoges
Tél. : 05.55.04.27.00

Partager

Laisser un commentaire