Geocacheurs nettoyeurs

Geocacheurs nettoyeurs

Le premier « cito », opération de nettoyage d’un site, organisé par l’association Géocaching Limouzi a rassemblé plus d’une vingtaine de participants qui ont ratissé les abords du lac d’Uzurat et débarrassé la nature d’un grand nombre de détritus divers.
Chaque année, le quartier général international du géocaching situé à Seattle, incite ses membres à organiser leurs Cito en distribuant un souvenir virtuel aux participants. Par ailleurs, pour les géocacheurs, ce Cito comptait également comme une nouvelle cache découverte.
«Ayant déjà eu l’occasion de participer à ce type de chantier, il y a deux ans, à Chaptelat, j’ai proposé à l’association d’en organiser un sur Limoges. J’ai choisi le site d’Uzurat, car en cherchant à y installer des caches, j’avais remarqué qu’il y avait de nombreux détritus», explique Mach87, l’un des membres de l’association limousine. En effet, après avoir ratissé les rives du lac et de l’Aurence, jusqu’à Grosserex, soit plus de 4 km parcourus, le commando réparti en trois équipes a pu remplir près de 20 sacs poubelles. «Notre initiative a été très appréciée par les collectivités, notamment la direction de la culture et du patrimoine de la ville de Limoges et le pôle de proximité de la direction de la propreté de Limoges Métropole qui ont mis leurs infrastructures et du matériel à notre disposition. Et durant notre collecte, nous avons souvent été encouragés par des joggeurs et cyclistes, ravis que l’on nettoie leur terrain d’entrainement», précise Yann Géry, le président de l’association. De quoi les inciter à recommencer très bientôt.

Laisser un commentaire