Je trottine, tu trottines, il trottine…

Je trottine, tu trottines, il trottine…
Les trottinettes peuvent séduire les plus jeunes comme les quadras, les Limougeauds comme les touristes.

Lancé en septembre 2015, le service V’LiM – nouvelle formule de location de vélos à destination de tous est un vrai succès et ne cesse de se développer. Cette année, Limoges Métropole propose, en nouveauté, le prêt de trottinettes.

Fashion, écolo, ludique, avec un brin de nostalgie… La nouveauté 2018 de Limoges Métropole pour les déplacements doux ne va certainement pas passer inaperçue dans les rues de la cité porcelainière.

En effet, l’Agglo a souhaité expérimenter l’utilisation des trottinettes sur son territoire, de la mi-juillet 2018 à mars 2019. Pour ce faire, huit trottinettes électriques ont été achetées à la société française Trottix, basée à Aubagne. Elles possèdent une autonomie de 30 km et peuvent rouler jusqu’à 25 km/h. Mais attention, l’utilisateur ne devra pas dépasser les 6 km/h et rouler obligatoirement sur les trottoirs.

Six trottinettes sont mises à disposition du public gratuitement, à la Maison du V’LiM (boulevard Fleurus à Limoges), avec un prêt gratuit durant une journée maximum (dépôt de garantie de 800€). Afin d’en faire bénéficier toute la population, deux sont également prêtées à l’Office de Tourisme Intercommunal (OTI) de Limoges Métropole, afin que ce dernier les inclut dans le City Pass.

Liste d’attente pour le V’LiM

Aujourd’hui, 735 vélos composent la flotte de V’LiM : 445 vélos à assistance électrique (VAE) et 290 vélos classiques. 5 remorques, 40 sacoches et 40 porte-bébés sont venus compléter en 2017 la palette de matériel disponible afin d’améliorer le service et répondre aux demandes.

Quelque 5.742 contrats ont été signés depuis l’ouverture de la Maison du V’LiM (plus de 2.000 contrats pour les vélos classiques et plus de 3.730 contrats pour les vélos à assistance électrique).

À ce jour, tous les vélos à assistance électrique sont loués, 147 personnes sont sur liste d’attente. Une cinquantaine de vélos classiques reste disponible à la location.

« C’est un bilan très positif. En deux ans et demi, nous sommes passés de 8 vélos à 735, dont deux tiers en électrique. Alors que Poitiers a lancé sa flotte de vélos il y a 10 ans, il n’en sont qu’à un millier. Nous avons toujours une forte demande puisqu’il y a une liste d’attente. Nous allons voir pour encore augmenter le parc », explique Gilles Begout, le vice-président en charge des transports.

Pour compléter son offre, Limoges Métropole propose de nombreux stationnements pour vélos (abris vélos, consignes individuelles et consignes collectives) sur le territoire communautaire, totalement gratuits pour les usagers du V’LiM.

Aménagements cyclables

En parallèle, l’Agglo poursuit la création d’aménagements cyclables. Le Schéma Directeur Intercommunal d’Aménagement Cyclable (SDIAC), approuvé en mars 2016, prévoit également près de 400 km d’itinéraires cyclables sur l’ensemble des communes communautaires. Sur le programme 2017, 3.900 mètres d’aménagements cyclables ont été réalisés et 97 panneaux de jalonnement ont été posés.

« Il est nécessaire de continuer à sensibiliser les automobilistes pour les zones à 30 km/h où les piétons et les vélos sont prioritaires. L’intégration des modes doux doit se faire dans le respect du code de la route. Nous avons le projet avec l’office de tourisme de Limoges, de créer des circuits vélo détente pour toute la famille en centre-ville, avec une signalétique spécifique » a confié Gilles Bégout.

Anne-Marie Muia

Photo © Limoges Métropole

Partager

Laisser un commentaire