Les traditions insolites de la Saint-Valentin dans le monde

Les traditions insolites de la Saint-Valentin dans le monde
London, United Kingdom, August, 28 2007: Iconic retro sweets with heart shape pattern and messages: True love, Forever.

Si en France, nous sommes plutôt classiques en matière d’habitudes et de cadeaux pour la Saint-Valentin, certains pays ont développé des traditions plus ou moins surprenantes ou charmantes. Petit tour d’horizon non exhaustif.

Exit les traditionnels dîners en amoureux dans un restaurant chic ou les bouquets achetés à la va-vite au fleuriste du coin. Bousculant nos clichés occidentaux, des coutumes du monde entier célèbrent de façon originale la désormais célèbre et difficilement contournable fête des amoureux.

Le pays de l’Oncle Sam est l’un des plus fervents admirateurs de la Saint-Valentin. Tous les Américains la fêtent, des grands-parents aux écoliers, pour le plus grand bonheur des centres commerciaux ! Si la déclaration d’amour anonyme est un grand classique, les « candygrams », ces petits bonbons imprimés de mots doux, envahissent les casiers de lycée et les maisons.

Une tradition du Pays de Galles veut que l’on célèbre la Saint-Valentin le 25 janvier et que l’on s’offre des cuillères en bois, gravés de coeurs, de cadenas et de clés, symbolisant l’attachement et l’amour éternel. En Espagne, la fête de l’amour se célèbre le 23 avril et les femmes offrent un livre à leurs chéris. La Finlande organise chaque année un championnat de « porté de femme », où le mari porte son épouse lors d’une

course d’obstacles. Le vainqueur gagne le poids de sa femme… en bière !

Depuis 2008, la Russie a mis en place une alternative à la Saint-Valentin, issue de la tradition soviétique. La « journée de la famille, de l’amour et de la fidélité » correspond plus aux valeurs orthodoxes et récompense d’une médaille les couples les plus durables. Les amoureux s’offrent alors des bijoux, signes d’engagement. En Afrique du Sud, les femmes épinglent sur leurs manches ou le bas de leur robe le nom de leur compagnon. En Inde, où ce sont souvent les parents qui choisissent le conjoint de leur enfant et où

l’on ne montre pas ses sentiments en public, on célèbre l’amour au sens large, auprès de ses amis et de sa famille. Et si le garçon doit offrir un bouquet de roses, ce n’est pas à la femme qu’il aime mais… à sa maman !

Petites folies asiatiques

Pour célébrer la fête des amoureux, les Asiatiques ont de l’imagination à revendre ! Au Vietnam par exemple, la petite ville d’Hai Phong a décidé d’égayer la « Ngày Gân Tinh Nhan » par un concours du plus long baiser. Chaque année, une centaine de participants tentent leur chance. À Taïwan, on ne plaisante pas avec le nombre de roses : alors qu’une seule et unique fleur rouge symbolise le grand amour, 99 roses signifient un amour éternel et 108 impliquent une demande en mariage ! La Thaïlande, elle, préfère les ours en peluche et considère ce jour porte-bonheur comme propice aux unions officielles. Au Japon, ce sont les femmes qui choisissent leur Valentin, à qui elles offrent un cadeau. Mais elles doivent aussi en offrir un à leurs collègues de travail et même à leurs supérieurs hiérarchiques ! Un mois après, le jour du White day, les hommes offrent à leur tour un présent à leurs chères et tendres. Pour l’occasion, il existe plusieurs sortes de chocolat, le « honmei choco » étant destiné à l’être aimé. Enfin, direction les Philippines pour la « Lovapalooza » ! Cet événement rassemble dans la baie de Manille des

milliers de couples qui, quand sonne minuit, s’embrassent et gardent leurs lèvres jointes pendant un long moment.

Jour du double sept

Avant de se mettre à la mode mondiale du 14 février, la Chine avait déjà sa propre fête des amoureux, célébrée le 7 juillet du calendrier lunaire, également appelée « Qixi ». Elle prend racine dans une jolie légende : un agriculteur et une fée tombent amoureux, mais sont bientôt séparés par la mère de cette dernière, qui oblige sa fille à remonter au ciel et trace une large rivière pour les séparer : la voie lactée. Malgré tout, une fois par an, la 7e nuit du 7e mois, les amoureux se retrouvent grâce à un pont construit par tous les oiseaux de la Terre. Encore aujourd’hui, les Chinoises célibataires sortent cette nuit-là accrocher une guirlande de fleurs et font une offrande de fruits, de thé et de poudre de riz à ce couple légendaire.

Partager

Laisser un commentaire