Traditions de Pâques : on vous dit tout…

Traditions de Pâques : on vous dit tout…
Chocolat noir ou chocolat au lait, un combat de coqs… non de poules !

Dimanche 21 et lundi 22 avril, les Chrétiens ou les gourmands vont célébrer Pâques. Mais au fait, pourquoi offre-t-on des oeufs en chocolat ?

Pourquoi des oeufs ?

La coutume d’offrir des oeufs décorés, teints ou travaillés existait bien avant l’ère chrétienne. Comme le printemps est la saison de l’éclosion de la nature, l’oeuf, représentant la vie et la renaissance, a été probablement le premier symbole utilisé lors de rituels qui datent de la nuit des temps. Au printemps, les Égyptiens et les Perses avaient pour habitude de teindre des oeufs et de les offrir pour symboliser le renouveau de la vie. Dans l’antiquité gauloise, les druides teignaient les oeufs en rouge en l’honneur du soleil.

Pour les Juifs, l’oeuf est le symbole de la vie mais aussi de la mort. La libération du peuple hébreu a coûté la vie à de nombreuses personnes, et le bonheur n’est jamais absolu pour les hébreux. A Pessa’h, les Juifs trempent un oeuf dans de l’eau salée en souvenir de toutes les larmes versées à la suite de la perte de leur indépendance.

Roi Louis XIV

De nombreuses fêtes païennes célébraient donc la résurrection de la nature symbolisée par l’œuf, porteur d’un germe de vie. Mais c’est très probablement de l’interdiction faite par l’Église, jusqu’au XVIIe siècle, de consommer des œufs pendant le Carême qu’est née la tradition des œufs de Pâques. Comme on ne pouvait empêcher les poules de pondre, on conservait précieusement ces œufs jusqu’à la fête de Pâques, à partir de laquelle il fallait écouler le stock !

Le roi Louis XIV fait de l’oeuf décoré de Pâques une institution. D’une part, ses gens devaient lui apporter le plus gros oeuf pondu en son royaume durant la semaine Sainte et, lui-même, le jour de Pâques, entouré de grandes corbeilles, distribuait en personne des oeufs peints à la feuille d’or à ses courtisans aussi bien qu’à sa valetaille.

Traditions de Pâques : on vous dit tout…
On y croirait presque… Où sont les mouillettes ?

Chocolat

Jusqu’au XVIIe siècle, les œufs étaient colorés. On a alors imaginé de les vider et de les remplir de ce chocolat tout récemment découvert au Mexique et qui était tellement à la mode. Lorsque les moules nécessaires ont été créés au XIXe, les œufs sont devenus entièrement en chocolat. Il était logique que la poule qui pond l’œuf vienne lui tenir compagnie dans cet univers pascal. Puis, au fil de l’imagination des pâtissiers, canard et lapin les ont rejoints, formant ainsi toute une basse-cour chocolatée.

Lapin et cloche

Si aucun symbole ne semble attaché au canard, il n’en est pas de même pour le lapin : il est celui de la fertilité et du renouveau en Allemagne, et cette tradition a ensuite migré aux États-Unis. Mais, en Alsace, région de chasse, il est remplacé par un lièvre.

Dans la religion catholique, les cloches sont condamnées au silence pendant les trois jours avant Pâques, en signe de deuil. On a longtemps fait croire aux enfants qu’elles revenaient de Rome dans la nuit du samedi au dimanche pour sonner au matin, semant au passage des œufs qu’ils s’en allaient chercher dans les jardins. Il était logique de fabriquer aussi des cloches en chocolat !

Traditions de Pâques : on vous dit tout…
Quand la ponte s’avère drôlement colorée

Poisson et friture

Dans la Bible, on peut lire que le Christ, après sa résurrection, s’est montré à ses disciples au bord du lac de Tibériade. Ils venaient de passer une nuit à la pêche sans rien prendre. Il leur a dit de jeter le filet à droite de la barque et ils le remontèrent entièrement rempli. C’est, en référence à cette pêche miraculeuse, que les poissons en chocolat existent en formats plus ou moins grands. Et parce que les petits se cuisent volontiers dans un bain d’huile bouillante, il a été facile d’imaginer rassembler ceux en chocolat dans un sachet, avec souvent des coquillages, et de les appeler « friture » !

En dehors de ces grands classiques, on trouve de nombreux modèles en chocolat, issus de l’imagination des pâtissiers, qui regorgent de talent.

Des oeuvres presque artistiques que l’on a bien du mal à casser pour les dévorer !


Les chasses aux œufs à Limoges et aux alentours

Pour un moment convivial entre amis ou en famille, pourquoi ne pas participer aux chasses aux œufs à Limoges à la patinoire (21/04 de 10h30 à 12h30) au musée Adrien Dubouché (21/04 à partir de 10h-gratuit pour les enfants), au parc Bellevue (21/04 de 11h à 12h30 et de 13h30 à 19h), à l’Aquarium du Limousin (du 20 au 22/04 de 10h30 à 18h-tarif d’entrée) ainsi qu’avec le Secours Populaire à Panazol dans le parc de la Beausserie (22/04 de 14h à 17h – voir ci-contre), au Limousine Park à Boisseuil (21 et 22/04 de 14 h à 17h), à Feeriland à Veyrac (21 et 22/04 de 14h à 18h), et dans le parc de la mairie de Feytiat (17/04 de 15h à 16h30)… Liste non exhaustive.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.