L’ASPTT natation maintient son cap

L’ASPTT natation maintient son cap
Pierrick Fournier et Samuel de Groot, deux fleurons du club

Avec plus de 800 licenciés et de beaux résultats en compétition, la section natation de l’ASPTT Limoges est devenue l’un des étendards régional de la discipline. Pour cultiver cette dynamique, le club organise une journée de détection-sélection samedi prochain, le 25 mai, à la piscine de Saint-Lazare.

Trois ans après avoir repris les rênes de la section, Christophe Demathieu savoure les premiers résultats de la politique de formation du club. « Nous avons plus de 400 nageurs dans l’école de natation labellisée par la fédération, mais nous restons une structure à dimension familiale et humaine », insiste-t-il. Une ambiance idéale pour les compétiteurs, dans une discipline très exigeante en termes d’entraînements. Pour placer autant de nageurs sur les podiums nationaux et internationaux, la section a aussi misé sur la qualité de la formation de ses deux entraîneurs salariés.

Et pour motiver ses jeunes compétiteurs, elle leur offre le même équipement, d’une valeur d’environ 200€, qu’aux sept nageurs du centre de formation de haut-niveau de la Nouvelle-Aquitaine. « Grâce à tout cela, le club s’est hissé à la 62place nationale, une belle progression quand on se souvient qu’il y a trois ans, nous étions sous la barre des 200 sur près de 900 clubs », se réjouit le président. Pour y parvenir, il se repose sur une équipe de bénévoles dynamiques et un réseau de partenaires privés très dense. « La lisibilité du club est excellente. Les partenaires sont séduits par les effectifs de l’école de natation, ainsi que par l’ensemble des outils de liaison sur lesquels ils peuvent apparaître », note Christophe Demathieu.

L’ASPTT natation maintient son cap
Le club a noué un partenariat avec la SNSM (© F. Darthout)

Continuer à détecter

Le club veille également à cultiver la proximité avec les nageurs du haut niveau, qui participent régulièrement aux compétitions des plus jeunes. « Ils servent d’exemple pour les enfants, qui admirent ces champions en devenir », explique-t-il. Du coup, le club attire des nageurs des quatre coins de France à l’image de sa pépite du moment, Pierrick Fournier, médaillé d’argent du 200m nage libre et qui a réalisé les minimas pour les championnats d’Europe Juniors qui se tiendront du 3 au 7 juillet 2019 à Kazan en Russie. « La famille de ce nageur, originaire du sud de la France, a été séduite par le projet global du club, ce n’est pas moi qui les ai contactés », tient à préciser le président, qui, pour autant, ne s’endort pas sur ses lauriers et organise, depuis deux ans, des journées de détection-sélection comme celle de samedi prochain. « Cette opération est importante, y compris pour nos propres licenciés, car au-delà des tests sportifs, elle permet de présenter aux familles l’exigence de la natation de haut niveau, avec ses deux entraînements quotidiens et l’engagement que cela suppose », prévient-il.

L’ASPTT Limoges natation n’ayant pas les moyens de payer ses nageurs, le président a conclu un partenariat avec le centre de formation et d’intervention des sauveteurs en mer de la Haute-Vienne leur permettant de suivre une formation qualifiante pour devenir surveillant l’été voire d’en faire leur futur métier.

Contact : limoges-natation.asptt.com/

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.