Le développement du CSP se poursuit

Le développement du CSP se poursuit
Youri Verieras, le président du CSP, a fait le point du développement

Confronté à une grosse concurrence, tant dans le championnat français que sur l’Eurocoupe, le CSP a lancé plusieurs projets de développement, dont certains sont arrivés à maturité. C’est notamment le cas de l’espace restauration, qui après une première année difficile, devrait dégager un léger bénéfice en fin de saison. Les projets de réaménagement du hall et des coursives du palais des sports, sont conditionnés à la rénovation envisagée par la mairie de Limoges.

L’application a été téléchargée plus de 15 000 fois et le site compte plus de 6 000 membres premium. La fréquentation reste bonne, puisque Beaublanc enregistre un taux de remplissage de 92.5% lors des matchs du championnat français et 84% pour l’Eurocoupe. Le centre de formation se professionnalise et affiche clairement sa volonté de travailler sur le long terme, en recrutant des cadets afin que les meilleurs viennent renforcer l’effectif de l’équipe première.

Enfin, le club espère obtenir la validation de son projet de bâtiment multimodal du boulevard du Vigenal, destiné à recevoir des boutiques, les bureaux du club et des hébergements pour les jeunes joueurs.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.