Renault Trafic : l’espace de travail mobile

Renault Trafic : l'espace de travail mobile

La gamme utilitaire de Renault a connu un profond renouvellement. Le Trafic en a profité pour gagner en confort, en volume et en efficacité avec des motorisations de 90 à 140 ch.

Avec presque 15 % de parts de marché sur le segment des fourgons en France et une remarquable troisième place sur le marché des véhicules utilitaires en Europe, le Trafic affiche un palmarès impressionnant. Et comme on ne change pas un fourgon qui gagne, Renault, qui est arrivé au terme du renouvellement de sa gamme utilitaire, n’a pas révolutionné une proposition qui n’en avait de toute façon pas besoin. Il suffisait au Losange de faire évoluer son fer de lance et de l’inscrire un peu plus dans l’air du temps, où les utilitaires se doivent de proposer un niveau de prestation presqu’aussi élevé que les véhicules particuliers. Au rang des changements d’ampleur, l’allongement du porte-à-faux arrière permet d’augmenter la capacité de chargement et l’habitabilité dans la cabine. Renault a cherché à rapprocher la position de conduite de celle d’un monospace, en insistant sur le slogan « Un van à vivre ». Le plus haut niveau de finition est d’ailleurs celui qui séduit le plus, avec une série d’équipements alliant confort et praticité, parmi lesquels la climatisation, le limiteur-régulateur de vitesse et le miroir Wide View. Situé à la place du miroir de courtoisie côté passager, sur le pare-soleil, il fait office de rétroviseur supplémentaire pour couvrir l’angle mort à droite du Trafic.

De la place à revendre

Quatre-vingt-dix litres de volume de rangement sont disponibles dans l’habitacle, répartis dans quatorze compartiments qui vont du porte-gobelet au bac de 54 l sous l’assise de la banquette passager. Une fois rabattu, le dossier de cette même banquette se transforme en « bureau mobile » où le conducteur peut poser son ordinateur portable ou ses documents de travail. Le nouveau Trafic existe en deux longueurs (L1 et L2) et deux hauteurs (H1 et H2) avec des volumes utiles variant de 5,2 à 8,6 m3. Dans la zone de chargement, la longueur utile de 2,54 m (L1) ou 2,94 m (L2) peut être augmentée de 1,21 m en ouvrant la trappe au bas de la cloison et celle située sous la banquette. Il est donc possible de faire rentrer des objets de 4,15 m de long avec les portes arrière fermées.

Renault Trafic : l'espace de travail mobile

Pour tous les métiers

Le bloc moteur diesel 1,6lL dCi est mis à contribution sous toutes ses formes, à commencer par les versions 90 et 115 ch qui s’épanouissent surtout en ville avec des charges moyennes. Ceux qui souhaitent plus d’allonge sur route ou autoroute se tourneront vers les motorisations Energy dCi 120 ou 140 ch qui se montrent beaucoup plus polyvalentes. La présence d’un deuxième turbo autorise des démarrages et des reprises faciles à bas régime, même en étant chargé. De plus, la présence du Stop & Start de série diminue les consommations en ville et rend ces moteurs intéressants à l’usage.
La finition de base du Trafic permet d’établir un prix d’appel de 22 000 € HT. Pour 26 000 ou 27 000 € HT, il est possible d’acquérir un Trafic bien équipé avec les moteurs Energy dCi 120 ou 140 ch.


Moteur : 1,6 l dCi
Cylindrée: 1598 cm3
Puissance : 140 ch
Longueur x largeur x hauteur : 5,00 x 1,96 x 1,97 m
Capacité du coffre : 5 200 litres
Consommation moyenne : 6,1 l/100 km
Vitesse maxi : 181 km/h sur circuit
Accélération 0-100 km/h : 10,8 s
Émissions de CO2 : 160 g/km
Bonus (ou malus) écologique : NC, soumis à la TVS (11,5 €/gCO2)
LSP
Photos © Renault

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.