Au chevet de l’agriculture

Au chevet de l’agriculture
Des intervenants lors des tables-rondes organisées à Riom.

Les 1ères Rencontres de l’agriculture organisées récemment à Riom ont permis de réunir des agriculteurs, des élus locaux, des partenaires publics et privés pour réfléchir ensemble à la valorisation de ce secteur, qui représente plus de 350 exploitations sur le territoire de Riom Limagne et Volcans.

« Notre communauté d’agglomération est un territoire paysan, qui aime ses paysans ! », a rappelé d’entrée Frédéric Bonnichon, Président de la communauté Riom Limagne et Volcans. Sur ce territoire, les surfaces agricoles représentent 70 % d’espace, travaillées par plus de 350 exploitations.

« Avec cet événement, nous avons voulu adresser un message fort de soutien aux agriculteurs et créer un rendez-vous d’échanges et de réflexions qui se tiendra chaque année », a souligné le président.

Pour cette première édition, ce sont les thèmes de l’innovation et de la communication qui ont été retenus, avec des tables-rondes de qualité organisées par Riom Limagne et Volcans et ses partenaires, notamment le Laboratoire d’innovation territoriale (LIT) et Céréales Vallée. Être présent sur les réseaux sociaux pour faire découvrir leur métier, ouvrir les fermes au public ou aux scolaires, utiliser des objets connectés pour réduire ses coûts opérationnels, expérimenter des alternatives durables pour l’alimentation animale, développer de nouveaux schémas productifs en vue de diversification… Autant de sujets qui ont été abordés avec des témoignages d’agriculteurs locaux, preuve que ce territoire est le vivier de nombreuses solutions innovantes.

Soucieuse de structurer son action dans ce domaine, la communauté d’agglomération a créé une commission agricole en 2017, pilotée par trois élus : Didier Imbert (Clerlande), Serge Bionnier (Riom) et Jacques Barbecot (Pulvérières), avec l’objectif de répondre aux attentes des agriculteurs, de valoriser l’agriculture sur le territoire et accompagner son développement et ses mutations.

Cet après-midi d’échanges a été l’occasion d’annoncer un plan d’actions pour les trois années à venir, autour d’interventions concrètes. Premièrement, il s’agit d’assurer la reconquête du foncier agricole non exploité, avec un travail de fond sur les espaces en friche. Deuxièmement, l’agglo entend favoriser l’accompagnement à la transmission-reprise, afin d’encourager l’arrivée de jeunes agriculteurs sur le territoire en partenariat avec la Chambre d’Agriculture. Il faudra également valoriser les productions issues du territoire en accompagnant chacune des filières (céréalières, élevages, maraîchage, etc.), tout en prenant en compte la problématique de l’eau. Enfin, dernier volet, une attention particulière sera apportée à la communication et l’animation. L’arrivée d’un animateur agricole début janvier a été actée, tout comme l’organisation d’opérations concrètes : programme annuel de visites de fermes, accompagnement à des opérations de communication d’envergure…

Partager

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.