Des Clermontois aux mondiaux de hockey subaquatique

Des Clermontois aux mondiaux de hockey subaquatique
Les membres du Clermont Hockey Sub avant leur départ pour l’Australie. Tom Buatier (au centre) et Flavie Paulin vont effectuer leurs premiers championnats du monde.

Flavie Paulin et Tom Buatier, du Clermont Hockey Sub, vont disputer les championnats du monde U23 et U19 en Australie du 14 au 22 juillet. Ils seront accompagnés à Hobart par des membres du club dont deux arbitres internationaux.

Les voyages forment la jeunesse. Celui-là, ils devraient s’en souvenir toute leur vie. L’Australie, la Tasmanie. Hobart. Flavie Paulin et Tom Buatier vont en effet disputer du 14 au 22 juillet les championnats du monde de Hockey subaquatique U23 et U19. Une belle récompense pour ces deux nageurs membres du Clermont Hockey Sub, une structure présidée par Frédéric Bourgeois.

Pour les non-initiés, cette discipline se pratique en apnée sur le fond d’une piscine de 15 x 25 m. Les nageurs évoluent entre 2 et 4 mètres de profondeur. Le jeu consiste à faire progresser à l’aide d’une crosse un palet dans le but de l’équipe adverse. Un match se déroule en deux mi-temps de 15 minutes. Il est contrôlé par trois arbitres. Chaque équipe compte douze joueurs, dont dix peuvent évoluer au cours d’un match. Six joueurs sont dans la piscine pendant le match avec quatre joueurs sur le côté qui peuvent remplacer un des joueurs à tout moment. Voilà pour les grandes lignes de ce sport qui a pris son essor en France dans les années 80.

Alors qu’elle n’a que 17 ans, Flavie Paulin est intégrée en équipe de France U23, en raison d’un nombre limitée de compétitrices de haut niveau. La longiligne clermontoise a commencé ce sport il y a cinq ans seulement. Mais elle a gravi les échelons un à un. « J’ai effectué un stage en équipe de France en septembre dernier et j’ai appris ma sélection fin mai. Ce sera mes premiers championnats du monde », confie la lycéenne, visiblement heureuse.

Pour son coach, ce n’est pas une surprise de la retrouver à ce niveau. « Flavie est très investie, très à l’écoute aussi. Cela lui a permis de bien progresser. C’est un sport exigeant où il ne faut pas hésiter à beaucoup s’entraîner, tout en disposant d’un mental assez fort aussi », analyse Damien Chesné, l’entraîneur du club.

LE TITRE CHEZ LES GARCONS

Pour Tom Buatier, ce sera aussi les premiers mondiaux chez les U19. Lui a intégré le groupe France voilà trois années. A 18 ans, le tout frais Bachelier (mention Très Bien s’il vous plait !) apprécie le hockey sub qu’il a découvert à l’âge de 11 ans. « C’est un sport complet, très plaisant à jouer et qui permet de développer les capacités physiques. Cette sélection vient récompenser mes efforts et tout le travail effectué en amont », souligne le résident du Crest.

L’entraîneur confirme : « Tom est arrivé dans un groupe France au niveau très élevé. Il a fait preuve d’une belle force de caractère pour développer ses aptitudes physiques. Il est très rigoureux dans ses entraînements. »

Que ce soit chez les filles ou chez les garçons, l’équipe de France, l’une des grandes nations de ce sport, ne va pas en Australie pour faire de la figuration. Les premières tenteront d’intégrer le top 5. « C’est une formation encore en construction, elles sont jeunes. L’objectif, c’est de former un groupe pour les années à venir », précise Damien Chesné.

Quant aux nageurs, la feuille de route est claire : « viser le titre », coupe net Tom Buatier, qui s’attend à une lutte acharnée avec l’Afrique du Sud, l’Australie ou encore la Colombie.

La délégation française, forte de près d’une cinquantaine de membres, comptera également deux autres Clermontois dans ses rangs, Alexandre Fuster et Christophe Forlay. Eux aussi licenciés au club, ces arbitres internationaux ne manqueront pas de travail sur place. « Nous allons arbitrer la compétition mais aussi assurer la formation des arbitres avant les phases finales », expliquent le duo, qui, comme les autres, devra affronter en marge des compétitions l’hiver austral.

Partager

Laisser un commentaire