La fin du dollar ? Le 15e sommet des BRICS révèle des plans ambitieux

À Johannesburg, le tant attendu 15e sommet des BRICS se prépare à bouleverser l’ordre économique mondial. Et avec l’absence notable de Vladimir Poutine, ce sommet risque d’être plus intrigant que jamais. Plongeons dans les coulisses de cet événement immanquable.

Un 15e sommet des BRICS sans Poutine : Pourquoi ?

Les regards sont tournés vers l’Afrique du Sud, où le 15e sommet des BRICS, regroupant les puissances économiques montantes que sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, vient de débuter. Mais le siège de la Russie est vide. En effet, la présence de Vladimir Poutine, le président russe, est absente, faisant suite à un mandat d’arrêt de la CPI pour ses actions en Ukraine.

La fin du dollar ? Le 15e sommet des BRICS révèle des plans ambitieuxPin

Malgré cette absence physique, Poutine ne sera pas silencieux. Se connectant par visioconférence, il reste un acteur clé, représenté sur place par son fidèle ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

L’élite mondiale se donne rendez-vous, mais certains invités sont exclus

Au-delà des cinq membres emblématiques, le sommet a attiré l’attention de près de soixante pays. L’Afrique, en particulier, semble déterminée à participer activement. Cependant, un refus notable a été celui d’Emmanuel Macron. Le président français, malgré son désir d’assister à la rencontre, a été snobé, probablement en raison de la proximité de l’Afrique du Sud avec la Russie.

La fin du dollar ? Le 15e sommet des BRICS révèle des plans ambitieuxPin

Le BRICS n’est plus un club exclusif. Des demandes d’adhésion affluent, y compris de pays aussi inattendus comme l’Arabie Saoudite et l’Égypte, traditionnellement proches des États-Unis.

La fin du règne du dollar ? le BRICS envisage sa propre monnaie

L’une des questions brûlantes de ce sommet est sans doute la proposition audacieuse de créer une monnaie commune pour les BRICS. Une idée qui vise à saper la domination du dollar, souvent perçu par ces puissances montantes comme une arme au service des États-Unis.

Cependant, mettre fin à cette hégémonie ne sera pas une mince affaire. Le dollar représente encore 58 % des réserves de changes mondiales. Et même si les rumeurs d’une monnaie unique à l’image de l’euro circulent, les experts estiment que le défi serait colossal.

La fin du dollar ? Le 15e sommet des BRICS révèle des plans ambitieuxPin

Néanmoins, un changement est déjà en cours. De plus en plus de pays, comme les Émirats arabes unis, favorisent les échanges en monnaies locales. Une tendance qui pourrait s’accélérer dans les années à venir.

En bref : le 15e sommet des BRICS, une étape vers un nouvel ordre mondial ?

À travers ces échanges et ces décisions audacieuses, le 15e sommet des BRICS semble indiquer une chose : l’équilibre mondial change. Et alors que l’Occident observe attentivement, ces cinq nations pourraient bien redéfinir les règles du jeu économique mondial.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Partages