Comment changer d’assurance de prêt immobilier ?

Selon une enquête récente de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, la majorité des emprunteurs ne connaissent ni le coût de leur assurance de prêt immobilier, ni le fait qu’ils puissent changer d’assurance emprunteur. C’est une méconnaissance qui coûte cher aux millions de Français propriétaires de leur résidence principale. Voici quelques clés pour bien comprendre vos droits en matière d’assurance de crédit immobilier.

Choisir une assurance chez un concurrent de la banque qui émet le prêt

Plus d’un tiers des Français ne sont pas informés de leur droit à assurer leur prêt immobilier chez un concurrent, lorsqu’ils contractent ce prêt auprès d’une banque. Pourtant, avec un assureur alternatif ou un courtier en assurance, il est possible de réaliser d’importantes économies.

Plusieurs lois encadrent les pratiques commerciales des banques et assurances en matière d’assurance de prêt immobilier. C’est la loi Lagarde de 2010 qui a introduit le libre choix de l’assurance à la signature du crédit, mais à condition que les garanties proposées par l’assureur soient équivalentes à celles de la banque. Certaines dispositions de cette loi rendent néanmoins cette option assez complexe.

En effet, il vous faut trouver une assurance qui apporte les mêmes garanties et c’est la banque qui doit valider la demande d’assurance alternative. De plus, réclamer une assurance alternative avant de signer votre crédit remet parfois en cause le taux immobilier annoncé.

Changer d’assurance en cours de prêt

Il peut être plus judicieux de ne changer d’assureur qu’après avoir obtenu le crédit auprès de votre banque. Accepter l’assurance de votre banque permet de négocier un meilleur taux de crédit, de gagner du temps et de simplifier les démarches. Si vous trouvez par la suite une assurance, avec un tarif plus intéressant, vous pouvez demander à changer durant votre première année de souscription.

Grâce à la loi Hamon de 2014, vous pouvez changer d’assurance au cours des 12 mois qui suivent la souscription du crédit, et cela sans frais et sans pénalité. Il est important de bien lire le contrat d’assurance de votre banque afin de vérifier la faisabilité du changement d’assurance, et notamment les clauses et les modalités de résiliation. Il vous faudra ensuite informer votre banque de votre volonté de résilier votre assurance le plus rapidement possible par courrier recommandé avec accusé de réception, en respectant le délai de prévenance prévu par la loi Hamon (15 jours avant la date d’anniversaire).

Trouver une assurance au meilleur taux

Pour dénicher l’assurance concurrente au taux le plus intéressant, vous avez deux solutions. Vous pouvez faire le tour des banques et des organismes de crédit que vous connaissez et faire jouer la concurrence avec votre banque émettrice de prêt. L’autre solution est de passer par un courtier en ligne. Des outils comme les comparateurs de taux peuvent vous simplifier la tâche et vous permettent également de gagner du temps. En quelques clics, ces outils sélectionnent pour vous la meilleure offre parmi tous les taux proposés par un grand nombre d’organismes.

Dans tous les cas, il faudra bien vérifier les conditions de garanties, qui devront être équivalentes à celles de l’assurance de votre banque.

4.2/5 - (17 votes)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 108

Laisser un commentaire