Comment créer une boulangerie ?

Fatigué des multiples expériences à n’en point finir, vous souhaitez volé de vos propres ailes ? Vous avez envie de lancer votre propre boulangerie ? Très bonne initiative ! Malgré la concurrence des grandes surfaces, le secteur de la boulangerie a de beaux jours devant lui.

La demande en produits de boulangerie est si importante que chacun y trouvera forcément sa part. Cependant, le secteur de la boulangerie est assez réglementé. Pour y exercer, il convient de justifier de certaines capacités professionnelles et de respecter certaines conditions.

Découvrez dans cet élément, tout ce qu’il faut savoir pour lancer votre propre boulangerie.

Quelle qualification faut-il pour ouvrir une boulangerie ?

Pour avoir le titre de boulangerie, il est important que le dirigeant de la structure ou un de ses collaborateurs ait obtenu la qualification d’artisan boulanger. La plus connue pour ouvrir une telle structure est le CAP boulanger.

Toutefois, le bac professionnel boulanger-pâtissier est aussi bien indiqué pour la cause. Ces différentes formations permettent en effet d’apprendre à produire et à présenter des pains et viennoiseries dans le respect des normes en vigueur.

En dépit de cette qualification, l’entrepreneur doit également effectuer un stage d’initiation à la gestion d’entreprise. Cela reste une nécessité lorsqu’il ne justifie d’aucune compétence en gestion d’entreprise. Organisé par la chambre des métiers, ce stage est un impératif pour l’immatriculation de l’entreprise.

Quelles sont les formalités administratives pour l’ouverture d’une boulangerie ?

La création d’une boulangerie est loin d’être un fleuve tranquille compte tenu des nombreuses étapes à suivre. En effet, après une étude de faisabilité de votre projet, vous devez dès le début trouver le statut juridique qui convient au mieux à votre situation.

L’ayant trouvé, vous devez le rédiger et le déposer auprès du service des impôts dans un délai d’un mois suivant sa signature. Dès lors, vous pourrez effectuer le dépôt de votre capital social dans une banque ou auprès d’un notaire.

À cette étape, renseignez-vous surtout auprès de l’INPI si le nom choisi pour votre enseigne n’est pas une marque déposée. Si non, vous pouvez l’enregistrer auprès de ladite structure. Lorsque les statuts de votre boulangerie sont enregistrés, vous pouvez à présent l’immatriculer auprès de la chambre des métiers conformément à la convention collective nationale de la boulangerie-pâtisserie.

N’oubliez pas non plus de faire la publication d’un avis de constitution de votre société dans un journal d’annonces légales.      

Que faut-il pour lancer les activités de la boulangerie ?

La boulangerie est une activité qui combine la production et la vente des produits. À cet effet, le materiel boulangerie occupe une place importante dans la mise en œuvre du projet. Aujourd’hui, la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie utilise des équipements assez perfectionnés qui permettent de la distinguer de la boulangerie artisanale.

Pour une plus grande rentabilité de votre boulangerie, il vaut mieux opter pour des installations modernes qui garantissent la réduction du coût d’exploitation et l’exposition fiscale. Tout ceci est possible si le business plan est bien rédigé.

Outre le matériel de boulangerie, il faut aussi prévoir financièrement l’acquisition du stock de départ de matières premières et de marchandises.    

4.5/5 - (34 votes)
Image par défaut
Aurel Mathias
Publications: 51

Laisser un commentaire