En combien de temps peut-on créer une micro-entreprise ?

La micro-entreprise est un statut idéal pour les entrepreneurs qui désirent lancer rapidement une activité. Son processus de création est simple. En combien de temps peut-on alors créer une micro-entreprise ?

La micro-entreprise : un statut vite créé !

Pour estimer la durée de création d’une micro-entreprise, il faut prendre en compte quelques critères importants.

Délai pour se déclarer micro-entrepreneur

Pour être reconnu comme micro-entrepreneur, il faut fournir un dossier de déclaration de votre activité au CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Si toutes les pièces sont conformes, le traitement de votre dossier prend une dizaine de jours. Dans le cas contraire, la durée de l’obtention de votre statut de micro-entrepreneur sera plus longue, car vous devrez compléter le dossier avec les pièces manquantes. Le moyen le plus sûr et le plus rapide pour envoyer son dossier au CFE est de le faire par internet. Votre demande sera transmise en moins de 24 h et vous pourrez suivre son avancement en ligne.

Délai pour avoir votre numéro SIRET

Le numéro SIRET est obligatoire pour exercer son activité. Il est délivré une fois que toutes les étapes pour créer sa micro-entreprise ont été réalisées. Ce code doit être inscrit sur tous les documents délivrés par votre auto-entreprise. Pour l’obtenir, vous devez remplir un formulaire en ligne et fournir quelques éléments auprès de votre CFE. Le numéro SIRET est délivré par l’INSEE et prend entre 8 et 15 jours pour être disponible.

Délai pour recevoir votre notification d’affiliation à la SSI

Le micro-entrepreneur doit attendre 4 à 6 semaines pour recevoir la notification de la SSI (Sécurité sociale des indépendants). Cette notification est importante, car elle vous permet d’effectuer la création de votre compte en ligne. Avant de déclarer votre premier chiffre d’affaires, il faudra attendre au moins 90 jours après le début de votre activité. Ceci permet à l’administration de vous préparer un espace en ligne avec les données liées au bon démarrage de votre business.

De combien d’argent avez-vous besoin pour créer une micro-entreprise ?

Plusieurs frais entrent en jeu lors de la création de votre micro-entreprise.

Les frais d’immatriculation et d’assurance

L’immatriculation est une démarche entièrement gratuite pour le micro-entrepreneur. Toutefois, il y a quelques exceptions. Dans le cas où vous exercez en tant qu’agent commercial, vous devez vous immatriculer au RSCA (Registre Spécial des Agents Commerciaux), ce qui coûte 24,79€ . Pour ceux qui pratiquent une activité artisanale, ils peuvent participer à un stage de préparation à l’installation, même si cette démarche est devenue simplement facultative depuis 2019. Cette formation est organisée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et coûte entre 175 et 400 euros. L’auto-entrepreneur doit souscrire une assurance professionnelle, car il est responsable des dommages causés dans l’exercice de son activité . Les coûts varient d’une société à une autre et il faut compter en moyenne 40 euros pour une bonne assurance.

Les frais de démarrage et fonctionnement

Il s’agit ici des différents frais annexes tels que l’achat d’un logiciel, de papeterie et les factures. Il y a aussi les dépenses liées au déplacement, aux abonnements (téléphonique, électrique) et aux outils de communication. Il faut prévoir un budget de 200 euros minimum par mois pour ces dépenses.

Quelles sont les étapes de la création d’une micro-entreprise ?

Pour créer sa micro-entreprise, le micro-entrepreneur doit tenir compte de quelques détails. Il doit fournir des justificatifs et effectuer certaines démarches.

Déclaration de sa micro-entreprise

Pour déclarer votre micro-entreprise, vous devez remplir un formulaire en fonction de votre métier. Ainsi, si vous exercez une profession libérale, vous devez remplir un formulaire P0 PL. Pour ceux qui exercent une profession artisanale ou commerciale, ce sera le formulaire P0 CMB qu’il faudra remplir. Enfin, le formulaire AC0 est à remplir par les agents commerciaux.

Domiciliation et ouverture d’un compte bancaire pour votre micro-entreprise

La loi oblige toutes les micro-entreprises à avoir une adresse physique qui doit être notifiée au CFE. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour cette étape. Vous pouvez faire la domiciliation à votre adresse personnelle, dans un local commercial, dans une société de domiciliation ou dans une pépinière d’entreprise.

En revanche, vous n’êtes pas obligé d’ouvrir un compte bancaire. Celui-ci sera indispensable seulement si votre CA est supérieur à 10 000 euros pendant 2 ans.

Immatriculez votre micro-entreprise

Après la création de votre micro-entreprise, la demande d’immatriculation se fait automatiquement par le CFE. Il le fait auprès du Répertoire des Métiers pour les travailleurs effectuant des activités artisanales. Pour ceux qui exercent une activité commerciale, l’immatriculation est effectuée au Registre du commerce et des sociétés.

Souscrivez une assurance pour votre micro-entreprise

Dans certains secteurs d’activité, il est obligatoire de souscrire une assurance professionnelle . Il s’agit :

  • des métiers artisanaux réglementés (coiffeur, plombier, pâtissier…),
  • des métiers libéraux (coach sportif),
  • des professions du bâtiment, de la construction et des travaux publics,
  • des activités immobilières,
  • des métiers de soins à la personne autres que médicaux et paramédicaux,
  • des agences de voyages,
  • des professions de l’automobile.

Souscrire une assurance pour votre micro-entreprise est important, car elle vous protège des risques liés à votre activité.. Elle est importante pour la prospérité de votre micro-entreprise.

Combien de temps faut-il pour développer sa micro-entreprise avec succès ?

Dès que vous créez votre micro-entreprise, il faut bien la gérer quotidiennement afin de faire prospérer votre activité. A cette fin, il faut s’appuyer sur certains points clés que sont : la visibilité, la gestion de performance et le booster d’activité.

La visibilité pour votre micro-entreprise

Peu importe la dimension de votre micro-entreprise, vous devez faire une bonne communication afin de la rendre visible. Ceci passe par la création d’un logo de bonne qualité et présentable, la création d’un site professionnel, etc. Tous ces outils vous permettent de faire de la publicité pour votre business, et d’accroître vos revenus au fil du temps.

La gestion de performance

La bonne gestion est très importante pour la réussite de votre micro-entreprise. Elle consiste à mieux gérer votre activité (vente, achat et prestation de service) et vos clients. En vous occupant convenablement de vos consommateurs, ces derniers seront satisfaits, et auront confiance en vous. Cela constitue une très bonne publicité pour la société. Vous devez mettre en place les meilleures astuces pour simplifier la vie de vos consommateurs et les fidéliser. Par exemple, souscrire une assurance décennale rassure le client et sécurise en même temps votre activité.

Booster votre activité

Pour booster votre revenu, vous devez penser à créer des activités secondaires liées à votre secteur et les développer. Pour cela, il faut fréquemment vous rendre sur les sites de mise en relation. Vous pouvez aussi essayer la téléprospection qui est un bon procédé pour arrondir vos revenus mensuels.

4.9/5 - (35 votes)
Image par défaut
Aurel Mathias
Publications: 51

Laisser un commentaire