Comment installer un insert bio éthanol à encastrer ?

Si vous rénovez une maison ou construisez une nouvelle, et souhaitez inclure un foyer sans conduit encastré dans un mur, vous auriez pensé à l’utilisation d’un insert bioéthanol à combustion propre. Il s’agit d’un dispositif permettant de créer l’ambiance d’un vrai feu sans les exigences d’un foyer au bois ou au gaz. Au cas où vous en disposeriez et que vous rechercheriez des astuces pour bien l’installer par vos soins et économiser de l’argent, voici un guide d’installation rapide qui peut vous aider.

Préparer les éléments nécessaires à l’installation

Comme dans le cadre de toute autre installation, encastrer un insert bio éthanol nécessite la préparation de quelques éléments indispensables à son bon fonctionnement.

Un mur ou l’isolation ignifuge

Vous devez vous assurer que les murs intérieurs de l’ouverture où vous insérerez votre insert sont constitués ou revêtus d’un matériau ignifuge tel que des panneaux de ciment, des panneaux d’émeraude ou des tôles d’acier. Vous aurez également besoin de dosserets métalliques pour supporter l’insert.

Des matériaux ininflammables

Les éléments dont il s’agit ici sont essentiellement facultatifs. Néanmoins, leur utilisation vous permettra de limiter énormément les risques de dégradations précoces de votre cheminée fonctionnant au bioéthanol.

Une peinture résistante à la chaleur

Si vous décidez de peindre autour de votre cheminée électrique, la peinture que vous utilisez doit être hautement résistante à la chaleur. Il est recommandé de choisir une peinture capable de résister jusqu’à 650 ° Celsius. En plus de leur capacité à résister aux fortes températures, ces genres de peintures peuvent également bien résister à la rouille ainsi qu’à la corrosion pour une durabilité supplémentaire.

Un verre de sécurité avant

Le verre de sécurité avant est l’autre dispositif de sécurité que vous pouvez ajouter à votre liste de matériaux à préparer dans le cadre d’une installation d’insert bioéthanol. Il s’agit d’une vitre de sécurité frontale qui empêche les enfants, les animaux domestiques ou les objets d’entrer en contact avec la flamme brûlant dans la cheminée électrique.

Suivre les différentes étapes d’installation

L’installation d’un insert bioéthanol peut différer un peu d’un projet à l’autre, mais elle se compose essentiellement des 4 étapes suivantes.

Découpage de l’ouverture dans le mur

Votre ouverture finie doit être 4 fois plus large et 2 fois plus haute que l’insert bioéthanol que vous envisagez d’encastrer. L’espace supplémentaire recommandé est pour permettre une installation plus rapide, une bonne circulation de l’air et une sortie optimisée pour l’air chaud.

Construction des murs intérieurs de l’ouverture

Comme souligné précédemment, les murs intérieurs de l’ouverture de l’encastrement doivent être faits ou revêtus d’un matériau ignifuge tel que le panneau de ciment, le panneau d’émeri, etc. Alors, songez à recouvrir les murs intérieurs du cadre où votre insert sera logé de ces matériaux.

Installation du (des) support(s) de votre insert bio éthanol

Les supports sont des éléments importants au maintien de votre cheminée électrique, et vous devez prendre le soin de bien les installer dans le cadre où vous envisagez d’encastrer votre insert. Il existe une forme spécifique de support pour chaque modèle d’insert bio éthanol. Veillez à bien les installer conformément aux instructions de positionnement fournies par le fabricant de votre insert.

Encastrement de l’insert

La dernière étape de ce processus d’installation consiste à encastrer l’insert dans l’ouverture et le faire glisser dans le(s) support(s).

4.1/5 - (27 votes)

Aurel Mathias
Aurel Mathias
Publications: 71